Cisjordanie : Un vignoble d’une implantation cible d’un cerf-volant incendiaire
Rechercher

Cisjordanie : Un vignoble d’une implantation cible d’un cerf-volant incendiaire

Les viticulteurs ont rapidement éteint les flammes entraînées par un dispositif incendiaire qui aurait été lancé depuis le secteur de Naplouse

Un cerf-volant chargé de combustibles qui s'est posé dans un vignoble israélien en Cisjordanie, le 6 août 2018 (Crédit : Entreprise viticole de Tura)
Un cerf-volant chargé de combustibles qui s'est posé dans un vignoble israélien en Cisjordanie, le 6 août 2018 (Crédit : Entreprise viticole de Tura)

Un cerf-volant transportant des matériaux combustibles a atterri lundi dans un vignoble israélien situé en Cisjordanie, entraînement quelques flammes qui ont été rapidement éteintes.

Le cerf-volant s’est posé dans le vignoble de Tura, à proximité du mont Gerizim, dans le nord de la Cisjordanie, près de la ville palestinienne de Naplouse.

Il n’y a pas eu de dégâts, ont affirmé les propriétaires de l’entreprise viticole.

Des responsables de la sécurité ont évalué que ce n’est pas la première fois que les Palestiniens de Cisjordanie tentent d’imiter la méthode utilisée par ceux de la bande de Gaza, a fait savoir la chaîne Hadashot.

Au cours des quatre derniers mois, le sud d’Israël a connu des centaines d’incendies en résultat des cerfs-volants et autres dispositifs transportant des combustibles lancés par-delà la frontière avec Gaza. Plusieurs milliers d’hectares ont été anéantis, causant des millions de shekels de dégâts, selon les responsables israéliens.

Récemment, les ballons ont été retrouvés de plus en plus loin de la bande de Gaza, notamment dans la ville de Beer Sheva, dans le sud du pays. Israël combat ces attaques incendiaires et a renforcé ses frappes aériennes contre les Palestiniens qui se préparent à les lancer, entraînant des morts et des blessés.

Le mois dernier, un ballon a été retrouvé dans le quartier Gilo de Jérusalem, adjacent à Beit Jala et à Bethléem au sein de l’Autorité palestinienne.

Au cours du week-end, 40 incendies ont éclaté dans le sud d’Israël, allumés par des ballons incendiaires lancés depuis la bande de Gaza.

En réponse au lancement continu de ce type de dispositifs, l’armée israélienne a fait savoir samedi qu’elle avait frappé deux cellules séparées de Palestiniens qui se préparaient à en envoyer au-delà de la frontière.

Ces attaques incendiaires ont eu lieu alors que les gouvernants du Hamas seraient en train de réfléchir à un cessez-le-feu à long terme avec Israël.

Depuis le mois de mars, il y a eu des manifestations et des émeutes violentes presque hebdomadaires le long de la frontière entre Israël et Gaza à l’initiative des gouvernants du Hamas, qui ont mené à l’escalade de tensions la plus grave entre les deux parties depuis la guerre de 2014.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...