Israël en guerre - Jour 283

Rechercher

Conscription : Colère des médias ultra-orthodoxes après le jugement de la Cour

Les journaux déclarent que "la guerre" a été déclarée à la communauté haredi et que ceux "qui haïssent la religion" tentent d'éradiquer l'orthodoxie du pays

Un panneau s'opposant au recrutement des Juifs ultra-orthodoxes dans l'armée israélienne dit "la conscription militaire des Haredim - une transgression forcée de la religion", photo prise le 2 juin 2024. (Crédit : Chaim Goldberg/Flash90)
Un panneau s'opposant au recrutement des Juifs ultra-orthodoxes dans l'armée israélienne dit "la conscription militaire des Haredim - une transgression forcée de la religion", photo prise le 2 juin 2024. (Crédit : Chaim Goldberg/Flash90)

Les Unes des journaux ultra-orthodoxes ont dénoncé, mercredi matin, un jugement unanime qui a été rendu mardi par la Haute-cour de Justice et qui ordonne à l’armée israélienne de lancer sans attendre davantage la procédure de recrutement de milliers de membres de la communauté.

Des journaux de premier plan ont ainsi estimé que « La guerre a été déclarée à la communauté ultra-orthodoxe », connue sous le nom de Haredi, et à son mode de vie qui considère l’étude de la Torah comme son activité principale.

Yeted Neeman, porte-parole du parti ultra-orthodoxe Degel Hatorah, a choisi comme gros titre « Une épée de Damoclès plane sur les salles d’études ».

Le journal a cité les propos tenus par le rabbin Dov Landau, une personnalité de premier plan de la communauté : « Chers frères, aidez-nous ! »

Landau a ensuite déclaré que les autorités israéliennes et le système judiciaire « haïssent ceux qui étudient la Torah » et qu’ils ont agi « avec colère, cruauté et malice ».

Hamodia, qui est considéré comme le média du parti Agudath Israel, a affirmé que la Haute-cour « a déchiré le statu-quo en mille morceaux et elle a déclaré la guerre au monde de la Torah ».

Le journal a cité le rabbin Yisroel Hager, qui dirige la branche hassidique Vizhnitz et qui a dit que « ceux qui haïssent la religion s’efforcent d’éradiquer la Torah d’Israël ».

Le site en anglais du média a présenté un article consacré à une délégation de rabbins qui sont partis aux États-Unis pour une campagne de collecte de fonds, espérant pouvoir soulever cent millions de dollars en faveur des yeshivot pour contrer le jugement rendu par les magistrats qui ont appelé l’État à ne plus financer les institutions qui protègent des déserteurs.

L’article a précisé que les événements actuels équivalaient à « une période de crise urgente ».

Des Juifs ultra-orthodoxes affrontent la police pendant une manifestation contre le service militaire des Juifs ultra-orthodoxes à Jérusalem, le 2 juin 2024. (Crédit : Chaim Goldberg/Flash90)

Hamevaser, de son côté, a présenté une Une qui a pris la forme d’une annonce nécrologique. Sous un gros titre qui annonçait la décision de la Cour, le journal a écrit que les étudiants « continueront à étudier la sainte Torah quelle que soit la situation, quel que soit le prix à payer, dans les yeshivot. »

Son principal article, au sujet de la décision prise par les juges, a commencé par la phrase suivante : « Un cri s’est élevé dans le judaïsme haredi dans le pays et à travers le monde ».

Dans son jugement historique de mardi, la Haute-cour de justice a statué, à l’unanimité, que le gouvernement devait commencer à enrôler au sein de Tsahal les étudiants en yeshiva dans la mesure où il n’y avait plus aucun cadre légal permettant de continuer la pratique d’exemption du service qui était en cours depuis des décennies.

Le jugement du tribunal a aussi interdit à l’État de financer les yeshivot ultra-orthodoxes des jeunes membres de la communauté qui y étudient au lieu de faire leur service militaire, affirmant que ces fonds étaient versés dans le cadre de ce système d’exemption qui n’existe dorénavant plus.

La décision rendue par la Haute-cour signifie qu’après des décennies de controverse et de conflit sur cette question, les jeunes haredim sont aujourd’hui légalement tenus de rejoindre leurs camarades juifs israéliens dans le cadre du service militaire.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.