Coronavirus : des examens médicaux imposés aux touristes arrivant en Jordanie
Rechercher

Coronavirus : des examens médicaux imposés aux touristes arrivant en Jordanie

Amman affirme qu'il s'agit de précautions pour empêcher la propagation du virus ; le Premier ministre de l'AP a fait fermé les lieux où se sont rendus les Coréens contaminés

Des travailleurs portant leur tenue de protection aident à nettoyer leurs équipements respectifs après la désinfection contre le coronavirus dans une station du métro de Séoul, en Corée du Sud, le 21 février 2020. (Crédit : AP Photo/Ahn Young-joon)
Des travailleurs portant leur tenue de protection aident à nettoyer leurs équipements respectifs après la désinfection contre le coronavirus dans une station du métro de Séoul, en Corée du Sud, le 21 février 2020. (Crédit : AP Photo/Ahn Young-joon)

La Jordanie a commencé à effectuer des examens médicaux à toutes les personnes arrivant à ses postes-frontières et à ses aéroports par mesure de précaution contre la propagation du coronavirus, a déclaré un responsable du ministère jordanien de la Santé à une chaîne de télévision locale.

Les visiteurs qui se rendent dans le royaume hachémite subiront des examens de la poitrine et de la gorge ainsi que le contrôle de leur température, a déclaré Adnan Ishaq, secrétaire général adjoint du ministère de la Santé, à la chaîne de télévision jordanienne Al Mamlaka, financée par l’État.

Les ressortissants jordaniens qui présentent des symptômes associés au coronavirus seront mis en quarantaine dans un hôpital pendant 14 jours, après quoi des professionnels de la santé leur feront subir des tests de dépistage de la contagion, a-t-il dit. Les personnes obtenant des résultats négatifs seront libérées.

Les ressortissants étrangers présentant des symptômes liés au virus ne seront pas autorisés à entrer en Jordanie, a déclaré Ishaq.

Aucun cas de coronavirus n’a été confirmé en Jordanie en date de dimanche après-midi.

Le premier cas de ce virus à propagation rapide a été signalé le 31 décembre en Chine, où plus de 75 000 personnes ont depuis été diagnostiquées avec le virus. Plus de 2 230 des personnes qui l’ont contracté en Chine sont décédées.

Les pays du monde entier ont intensifié les mesures visant à prévenir une épidémie sur leur territoire, tandis que les vols vers la Chine et d’autres pays asiatiques où des cas de virus sont apparus ont été annulés.

Les Palestiniens prennent des précautions

Le Premier ministre de l’Autorité palestinienne, Mohammed Shtayyeh, a ordonné samedi la fermeture des restaurants et des institutions dans lesquelles un groupe de touristes coréens – chez qui on a diagnostiqué un coronavirus après leur retour en Corée du Sud – s’était rendu plus tôt en février en Cisjordanie, selon le site officiel d’information de l’AP, Wafa.

Le ministère israélien de la Santé a déclaré samedi que neuf touristes coréens avaient été diagnostiqués porteurs du virus à la suite d’un voyage en Israël entre le 8 et le 15 février. Le ministère de la Santé de l’AP a déclaré qu’ils avaient également visité les villes de Cisjordanie de Hébron, Bethléem, Naplouse et Jéricho.

« Nous connaissons un grand nombre des institutions que la délégation touristique a visitées et on leur a dit de fermer leurs portes et d’entreprendre les contrôles médicaux nécessaires pour protéger leurs travailleurs et leurs visiteurs », a déclaré Wafa, citant Shtayyeh. « D’autres ne nous sont pas connues. Nous espérons donc que leurs propriétaires agiront de manière responsable, informeront les autorités et se conformeront à leurs instructions. Ceux qui ne le feront pas seront légalement responsables. »

Le Premier ministre de l’Autorité palestinienne, Mohammed Shtayyeh, préside une réunion du cabinet dans le village de Fasayil, dans la vallée du Jourdain, le 16 septembre 2019. (Majdi Mohammed/AP)

Shtayyeh a également déclaré qu’aucun Palestinien n’avait encore été diagnostiqué avec le virus.

Le ministère de la santé de l’AP a également demandé que toutes les personnes qui se sont trouvées à moins de deux mètres des touristes coréens pendant un minimum de 15 minutes se mettent en quarantaine pendant 14 jours.

L’AP a commencé à mettre en quarantaine les Palestiniens revenant de Chine et de neuf autres pays où le virus a été signalé, sur un campus universitaire à Jéricho, a déclaré une source sanitaire palestinienne, qui s’est exprimée sous couvert d’anonymat.

Elle a également réquisitionné plusieurs caravanes près d’un hôpital de Jéricho pour héberger les personnes chez qui le coronavirus a été diagnostiqué, a indiqué la source.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...