Corruption: Le parquet sommé de donner plus de dossiers aux avocats de Netanyahu
Rechercher

Corruption: Le parquet sommé de donner plus de dossiers aux avocats de Netanyahu

Pour les juges, les documents réclamés par les avocats du Premier ministre comprennent des informations "potentiellement précieuses et pertinentes" pour la défense

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, portant le masque dans le cadre de la pandémie de coronavirus, dans la salle d'audience où se déroule son procès pour corruption devant la cour de district de Jérusalem, le 24 mai 2020. (Crédit : Ronen Zvulun/ Pool Photo via AP)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, portant le masque dans le cadre de la pandémie de coronavirus, dans la salle d'audience où se déroule son procès pour corruption devant la cour de district de Jérusalem, le 24 mai 2020. (Crédit : Ronen Zvulun/ Pool Photo via AP)

La cour de district de Jérusalem a ordonné à l’Etat, mardi, de transmettre des documents issus des enquêtes menées sur le Premier ministre Netanyahu à son équipe d’avocats dans les sept jours à venir, dans le cadre de son procès pour corruption.

Ce faisant, le tribunal a partiellement reconnu la véracité d’une accusation soumise par les avocats de Netanyahu – et ceux d’autres accusés dans le même dossier – qui avaient affirmé que les procureurs avaient « filtré » certains dossiers.

Les magistrats ont par ailleurs rejeté des requêtes portant sur d’autres documents qui, selon eux, « ne sont pas pertinents » pour l’équipe de la défense.

Parmi les documents qui devront être transmis par les procureurs à la défense, des dossiers dans deux enquêtes qui ont débouché sur une mise en examen de Netanyahu qui sont connues sous les noms d’Affaire 2000 et d’Affaire 4000, ainsi que le compte-rendu d’une enquête interne qui avait été ouverte sur un enquêteur aux prises avec un conflit d’intérêts, qui aurait été couvert par ses supérieurs hiérarchiques.

« Les documents comprennent des informations potentiellement précieuses et pertinentes pour la défense », ont écrit les magistrats dans leur jugement.

Des gardiens de sécurité aux abords de la cour de district de Jérusalem où le Premier ministre Benjamin Netanyahu doit être jugé, le 24 mai 2020. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Ce jugement a eu lieu deux jours après que les avocats de Netanyahu ont demandé au tribunal d’abandonner des accusations contre le Premier ministre, affirmant que les responsables du système judiciaire avaient « inventé » les actes de corruption présumés de Netanyahu.

A LIRE – Etat d’Israël vs. Netanyahu : détails de l’acte d’accusation du Premier ministre

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...