Crise à Hadassah : malgré l’opposition des parents, la Cour ordonne une médiation
Rechercher

Crise à Hadassah : malgré l’opposition des parents, la Cour ordonne une médiation

Rubinstein, ancien juge de la Cour suprême, tentera de résoudre le conflit du service d’onco-pédiatrie

Elyakim Rubinstein, ancien juge de la Cour suprême et ancien négociateur de paix avec la Jordanie, dans son bureau de Jérusalem, en novembre 2010. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
Elyakim Rubinstein, ancien juge de la Cour suprême et ancien négociateur de paix avec la Jordanie, dans son bureau de Jérusalem, en novembre 2010. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

La Haute cour de Justice a ordonné mardi aux parties impliquées dans la crise du service d’onco-hématologie pédiatrique de l’hôpital Hadassah de Jérusalem d’entrer en médiation afin de résoudre le conflit, malgré l’opposition des parents des patients de l’unité.

Pendant une audience très émouvante, les juges ont suggéré que la médiation pour résoudre le conflit soit menée par Elyakim Rubinstein, ancien juge de la Cour suprême, qui a récemment pris sa retraite.

Alors que la direction de l’hôpital a accepté la médiation, les parents des enfants malades ont refusé l’offre, poussant les juges à ordonner aux parties de commencer le processus de médiation dès mercredi. Les anciens médecins du service, qui sont l’une des parties qui doit participer à la médiation, n’ont pas encore répondu aux juges.

Les parents ont affirmé que Zeev Rotstein, le directeur de Hadassah, était le « diable » pendant qu’il quittait la salle d’audience, et s’en sont également pris au directeur général du ministère de la Santé.

« Vous ne contrôlez pas Rotstein, c’est Rotstein qui vous contrôle. Vous nous avez menti », ont crié les parents à Moshe Bar Siman Tov, selon le quotidien Haaretz.

Tente de protestation installée dans le parc Sacher par des parents de jeunes enfants atteints d'un cancer et soignés dans le département d'onco-hématologie pédiatrique de l'hôpital Hadassah Ein Kerem, à Jérusalem, le 4 juin 2017. (Crédit : Yonatan Sindel/ Flash90)
Tente de protestation installée dans le parc Sacher par des parents de jeunes enfants atteints d’un cancer et soignés dans le département d’onco-hématologie pédiatrique de l’hôpital Hadassah Ein Kerem, à Jérusalem, le 4 juin 2017. (Crédit : Yonatan Sindel/ Flash90)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...