David Lau ne connaissait pas l’existence de la “liste noire” des rabbins de Diaspora
Rechercher

David Lau ne connaissait pas l’existence de la “liste noire” des rabbins de Diaspora

Le grand rabbin ashkénaze a ordonné que l’employé du rabbinat qui a établi et publié la liste soit réprimandé et interrogé

Le grand-rabbin ashkénaze d'Israël David Lau assistant à une conférence en mémoire du rabbin yéménite disparu Yihya Yitzhak Halevi à Petah Tikva le 15 juin 2016 (Crédit : Yaakov Cohen / Flash90)
Le grand-rabbin ashkénaze d'Israël David Lau assistant à une conférence en mémoire du rabbin yéménite disparu Yihya Yitzhak Halevi à Petah Tikva le 15 juin 2016 (Crédit : Yaakov Cohen / Flash90)

David Lau, le grand rabbin ashkénaze d’Israël, a déclaré dans une lettre qu’il ne connaissait pas l’existence d’une « liste noire » de rabbins de la Diaspora, et affirmé qu’elle n’aurait pas dû être divulguée.

« Le grand rabbin a été choqué de découvrir cette liste », peut-on lire dans cette lettre, écrite par un conseiller au nom de Lau et publiée dimanche. « Ceci a été fait sans l’accord du rabbin. Comment une telle liste peut-elle être publiée sans que le rabbin ne soit informé de la liste elle-même ou de sa publication ? »

La liste regroupe les noms de 160 rabbins de 24 pays à qui le grand rabbinat ne fait pas confiance pour confirmer la judaïté des immigrants. Elle comprend des rabbins des Etats-Unis et du Canada, des mouvements orthodoxes, réformés et conservateurs.

Elle a été donnée à JTA et d’autres médias pendant le week-end par Itim, une association qui aide les Israéliens à se repérer dans la bureaucratie religieuse. Itim a obtenu cette liste après une demande faite dans le cadre de la loi sur la liberté de l’information en 2015 à la cour municipale de Jérusalem.

L’association demandait la liste des rabbins étrangers approuvés et a reçu cette liste dans ce cadre.

Itamar Tubul, le chef du service du statut personnel au Grand Rabbinat d'Israël, qui décide quels rabbins de diaspora sont qualifiés pour témoigner de la judéité des immigrants en Israël. (Crédit : JTA)
Itamar Tubul, le chef du service du statut personnel au Grand Rabbinat d’Israël, qui décide quels rabbins de diaspora sont qualifiés pour témoigner de la judéité des immigrants en Israël. (Crédit : JTA)

Selon JTA, 66 rabbins américains sont sur la liste, dont au moins 20 % sont orthodoxes, plusieurs sont connus et l’un est allé au séminaire ultra-orthodoxe Ner Yisroel de Baltimore. La grande majorité des rabbins américains de la liste sont réformés ou conservateurs.

Dans sa lettre de dimanche, Lau a ordonné au directeur général du rabbinat, Moshe Dagan, d’appeler le rabbin Itamar Tubul, qui a établi et publié la liste, pour le réprimander et l’interroger.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...