Rechercher

Deborah Lipstadt, envoyée US contre l’antisémitisme, en déplacement en Europe

À l’occasion de son passage à Paris, le CRIF et le Congrès juif mondial ont organisé lundi une grande soirée en son honneur

Deborah Lipstadt à Paris, en octobre 2022. (Crédit : @AJC_Paris)
Deborah Lipstadt à Paris, en octobre 2022. (Crédit : @AJC_Paris)

Deborah Lipstadt, envoyée spéciale américaine contre l’antisémitisme, nommée officiellement par le président Joe Biden l’an dernier, est actuellement en déplacement en Europe.

Elle a démarré son voyage le 14 octobre par Londres, où elle a notamment rencontré Jane Hartley, ambassadrice des États-Unis au Royaume-Uni.

Puis, à Bruxelles, elle a rencontré Katharina von Schnurbein, son homologue pour l’Union européenne.

Une rencontre a également été organisée avec l’Union européenne des étudiants juifs (EUJS). L’envoyée spéciale américaine, professeure en études juives et études sur la Shoah, « tenait beaucoup à rencontrer des étudiants juifs européens », a indiqué le CRIF.

Katharina von Schnurbein, coordinatrice de l’UE pour la lutte contre l’antisémitisme, s’adressant au Conseil israélien des relations extérieures à Jérusalem, le 14 juillet 2016 (Crédit : Andres Lacko)

Le 18 octobre, toujours à Bruxelles, un déjeuner a été organisé par le Congrès juif mondial et la Commission européenne. Le CRIF a également participé à la rencontre, avant de participer à la session de la Commission européenne sur la liberté de religion et l’abattage religieux.

« Cette session de travail était organisée dans le cadre de l’implémentation de la stratégie européenne de lutte contre l’antisémitisme et de préservation de la vie juive en Europe », précise l’organisation française.

Deborah Lipstadt a assisté à l’intégralité de la session de la Commission européenne, aux côtés notamment de Katharina von Schnurbein et de Margaritis Schinas, vice-président de la Commission européenne.

Puis, elle s’est rendue à Paris, où elle a notamment rencontré Yael German, ambassadrice d’Israël en France, et visité le bureau de l’AJC Paris et de la Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT (DILCRAH).

À l’occasion de son passage en France, le CRIF et le Congrès juif mondial ont organisé lundi une grande soirée en son honneur.

Avant le diner, elle a notamment pu échanger avec les membres français du Jewish Diplomatic Corps et du programme Next Gen du Congrès juif mondial, du bureau national de l’UEJF, de SOS Racisme, et de l’association Coexist.

Deborah Lipstadt s’est aussi entretenue avec Yonathan Arfi, président du CRIF, Robet Ejnes, directeur exécutif du CRIF, les membres du Comité directeur du CRIF, ainsi que Maram Stern, vice-président du Congrès juif mondial, et l’Imam Hassen Chalghoumi, récemment victime d’une tentative d’attaque au couteau.

Lors de la même soirée, elle a eu un débat public avec James McAuley, journaliste du Washington Post.

Ce mardi, la responsable américaine a rencontré Denise Campbell Bauer, ambassadrice des États-Unis en France. Présent lors de la rencontre, le président du CRIF Yonathan Arfi leur a exposé un état des lieux de l’antisémitisme en France.

Deborah Lipstadt se trouve actuellement à Strasbourg, où elle conclura sa visite en France.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...