Des ballons incendiaires de Gaza déclenchent 7 incendies dans le sud d’Israël
Rechercher

Des ballons incendiaires de Gaza déclenchent 7 incendies dans le sud d’Israël

La reprise des attaques aux ballons incendiaires transfrontaliers intervient après un calme relatif de quelques semaines

Un incendie près du kibboutz Reim, à l'est de la frontière avec Gaza, le 25 juillet 2018 (Autorisation : Services des incendies et des secours, district du sud)
Un incendie près du kibboutz Reim, à l'est de la frontière avec Gaza, le 25 juillet 2018 (Autorisation : Services des incendies et des secours, district du sud)

Dimanche, sept feux ont éclaté dans le sud d’Israël. Ils ont été déclenchés par des ballons incendiaires lancés depuis la bande de Gaza, selon les pompiers et les services d’urgence d’Israël.

Des incendies ont été repérés à proximité des communautés de Beeri et de Reim mais aussi non loin de la forêt Kissoufim.

Dimanche soir, les pompiers, avec l’aide du KKL-Fonds national juif et de l’Autorité des Parcs et de la Nature, avaient maîtrisé tous les incendies, selon des officiels.

Au cours du week-end, plus d’une dizaine d’incendies ont été déclenchés dans le sud d’Israël en conséquence d’attaques de ballons incendiaires de Gaza, après un calme relatif de plusieurs semaines dans les attaques transfrontalières aux ballons d’incendiaires.

Vendredi et samedi, un avion de l’armée israélienne a tiré sur des Gazaouis dans le nord de la bande de Gaza alors qu’ils étaient en train de lancer des engins incendiaires vers Israël.

Les agences de presse palestiniennes n’ont pas rapporté des blessés suite à ces frappes.

Au cours des six derniers mois, de très grandes surfaces de terre ont été brûlées dans le sud d’Israël à cause d’incendies provoqués par des ballons, entraînant des millions de shekels de dégâts.

On a assisté cette semaine à un nouveau pique dans les lancements des ballons incendiaires, après quelques semaines de calme relatif le long de la frontière qui est le théâtre d’affrontements depuis des mois et d’attaques incendiaires quasi quotidiennes.

Photo d’illustration : Les Gazaouis chargent des ballons avec des matériaux incendiaires qui seront lancés vers Israël à la frontière entre l’Etat juif et Gaza, à al-Bureij, dans le centre de la bande, le 14 juin 2018 (Crédit : AFP/Mahmud Hams)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...