Des élus américains veulent un bureau de la Food & Drug Administration en Israël
Rechercher

Des élus américains veulent un bureau de la Food & Drug Administration en Israël

La lettre, signée par une dizaine de représentants, affirme que l'ouverture d'un bureau régional de la FDA "facilitera la collaboration dans la recherche visant à sauver des vies"

Une chercheuse travaillant dans le laboratoire de Kadimastem à Nes Ziona en  Israël (Hagit Stavinsky)
Une chercheuse travaillant dans le laboratoire de Kadimastem à Nes Ziona en Israël (Hagit Stavinsky)

Un groupe bipartisan d’élus américains a appelé à l’ouverture d’un bureau de la Food and Drug Administration en Israël.

Dans une lettre adressée vendredi au secrétaire du département américain de la Santé et des Services sociaux, Alex Azar, les élus estiment qu’en tant que « chef de file mondial en matière d’innovation, les programmes de recherche médicale de classe mondiale d’Israël ont contribué à des percées dans les technologies médicales, les produits pharmaceutiques et d’autres progrès en médecine qui ont eu un impact positif sur le système de santé mondial. Nous croyons que l’établissement d’un bureau de la FDA en Israël faciliterait la collaboration dans la recherche visant à sauver des vies et constitue une étape naturelle pour renforcer les relations spéciales entre nos pays. »

La FDA possède actuellement 13 bureaux régionaux dans le monde : en Chine, en Inde, au Costa Rica, au Chili, au Mexique, en Belgique, en Italie, au Royaume-Uni, en Afrique du Sud et en Jordanie.

« Les produits pharmaceutiques et les instruments médicaux comptent parmi les exportations les plus importantes d’Israël vers les États-Unis, qui ont représenté environ 5,3 milliards de dollars en 2018. Les exportations agricoles totalisent 400 millions de dollars par an. Nous pensons que la création d’un bureau régional de la FDA en Israël s’appuierait sur cette coopération mutuellement bénéfique en améliorant les voies de communication entre les chercheurs et les organismes de réglementation et en raccourcissant les processus de demande pour les entreprises israéliennes intéressées par l’exportation de produits vers les États-Unis », précise la lettre.

La lettre a été rédigée à l’initiative des représentants Alcee L. Hastings (démocrate de Floride) et Joe Wilson (républicain de Caroline du Sud).

Elle a été co-signée par les représentants Vern Buchanan (républicain de Floride), Yvette Clarke (démocrate de New York), Ted Deutch (démocrate de Floride), Lois Frankel (démocrate de Floride), Grace Meng (démocrate de New York), Stephanie Murphy (démocrate de Floride), Guy Reschenthaler, (républicain de Pennsylvanie), Cathy McMorris Rodgers (républicain de Washington), Darren Soto, (démocrate de Floride), W. Gregory Steube (républicain de Floride), David Trone (démocrate du Maryland), Ann Wagner (républicain du Missouri), Michael Waltz (républicain de Floride), Debbie Wasserman Schultz (démocrate de Floride), Frederica Wilson (démocrate de Floride), Ron Wright (républicain du Texas) Ted Yoho (républicain de Floride), Lee Zeldin (républicain de New York) et Charlie Crist (démocrate de Floride).

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...