Des hôtels pour les malades israéliens avec des symptômes légers de COVID-19
Rechercher

Des hôtels pour les malades israéliens avec des symptômes légers de COVID-19

Le major général Tamir Yadai a indiqué que l'hôtel Dan de Tel Aviv ouvrira bientôt ses portes aux patients, suivi quelques heures plus tard par l'hôtel Dan de Jérusalem

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Le ministre de la Défense Naftali Bennett s'est rendu sur les lieux d'un exercice de simulation de la propagation du nouveau coronavirus réalisé par le Front du Commandement intérieur de l'armée, le 8 mars 2020. (Ministère de la Défense)
Le ministre de la Défense Naftali Bennett s'est rendu sur les lieux d'un exercice de simulation de la propagation du nouveau coronavirus réalisé par le Front du Commandement intérieur de l'armée, le 8 mars 2020. (Ministère de la Défense)

Le chef du Commandement du Front intérieur de l’armée dit que son unité se prépare à ouvrir un hôtel de Tel Aviv converti en installation de quarantaine pour les porteurs du coronavirus qui n’ont que de légers symptômes.

Le major général Tamir Yadai a indiqué que l’hôtel Dan de Tel Aviv ouvrira bientôt ses portes aux patients, suivi quelques heures plus tard par l’hôtel Dan de Jérusalem (anciennement le Hyatt).

Ces deux hôtels font partie des quatre que le ministre de la Défense Naftali Bennett a demandé aux militaires d’ouvrir aux porteurs de coronavirus, dans ce qu’il a déclaré être un effort pour soulager une partie du fardeau des hôpitaux du pays.

Les deux autres hôtels-hôpitaux – un dans le nord d’Israël et un dans le sud – devraient ouvrir dans les prochains jours.

Chacun d’entre eux est conçu pour accueillir environ 500 personnes, avec une capacité de 2 000 personnes si nécessaire.

Yadai, d’une voix calme et basse, a déclaré aux journalistes que bien que la situation soit grave, « ce n’est pas le moment de paniquer ».

Le général a précisé que son unité a également travaillé en étroite collaboration avec les autorités civiles pour se préparer à la pandémie, qui a frappé plus de 250 Israéliens depuis lundi.

Environ 700 réservistes du Commandement du Front intérieur ont été appelés à participer à cet effort, et 1 300 autres devraient arriver dans les prochains jours.

Plusieurs centaines d’entre eux ont travaillé à l’élaboration de nouveaux matériels éducatifs et pédagogiques sur le coronavirus. Selon M. Yadai, le Commandement du Front intérieur prévoit d’ouvrir un site web dédié à la maladie et une ligne téléphonique nationale d’information dans les prochains jours.

Le Commandement du Front intérieur, qui est chargé de défendre son appellation, s’est également préparé à intervenir et à aider les autorités civiles à effectuer des tests de coronavirus selon le modèle du « drive-in » qui a été adopté pour la première fois par la Corée du Sud, a expliqué M. Yadai.

L’unité se prépare également à prendre en charge les lignes d’approvisionnement d’Israël si nécessaire afin de garantir que les personnes en quarantaine aient accès à la nourriture et aux médicaments – ainsi qu’au grand public si la situation devient suffisamment grave pour perturber la circulation des marchandises dans tout le pays.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...