Des jeunes de Haute Savoie s’organisent contre le discours de Dieudonné
Rechercher

Des jeunes de Haute Savoie s’organisent contre le discours de Dieudonné

Âgés de 16 à 18 ans, ces militants lancent une pétition contre la venue du polémiste à Annecy et un site ambitionnant de montrer l'antisémitisme du polémiste

Affiche mise à disposition par l'association Jeunesse Contre la Haine Haute Savoie pour manifester contre la tenue d'un spectacle de Dieudonné (Crédit: capture d'écran du site ilnefaitrirequelesantisemites.wordpress.com)
Affiche mise à disposition par l'association Jeunesse Contre la Haine Haute Savoie pour manifester contre la tenue d'un spectacle de Dieudonné (Crédit: capture d'écran du site ilnefaitrirequelesantisemites.wordpress.com)

« Il ne fait rire que les antisémites ! » assènent les membres de l’association « Jeunesse contre la Haine – Haute-Savoie » dont le but affiché est de « lutter localement contre la propagation des idées et idéologies haineuses ».

A ce titre, ils expliquent que leur première cible est la lutte contre l’antisémitisme, qui est « le mobile d’un acte raciste sur trois alors que la communauté juive représente moins de 1 % de la population française ».

Le prochain spectacle de Dieudonné, qui représente à leurs yeux l’un « des promoteurs les plus influents » de l’antisémitisme, est annoncé le jeudi 14 mars 2019 aux alentours d’Annecy, la préfecture de Haute Savoie.

« Tout comme l’année passée, nous avons décidé de lancer une pétition visant à interdire sa venue. Toutefois, cette année, en plus de la pétition dont la visée est strictement locale, notre collectif est également à l’initiative du site Il ne fait rire que les antisémites, qui propose chaque semaine du contenu (que ce soit du matériel militant ou des brochures) permettant de mieux comprendre et ainsi mieux combattre Dieudonné et l’antisémitisme en France ».

Derrière cette mobilisation, un message inquiétant est lancé par ces jeunes militants savoyards : le phénomène Dieudonné n’est pas mort.

« Il peut paraître curieux que des jeunes de 16 à 18 ans se lancent dans une telle entreprise, expliquent-ils. Nous sommes bien conscients qu’arrêter Dieudonné ne stoppera pas définitivement l’antisémitisme, mais étant donné qu’il est l’un des principaux agitateurs de ce courant national-révolutionnaire aux côtés de son infâme compère Alain Soral et qu’il était un ami de Robert Faurisson (un négationniste récemment mort), nous pensons que le freiner peut grandement contribuer à ralentir la progression du négationnisme et de l’antisémitisme en France. Disons-le clairement : Dieudonné et les siens représentent une véritable menace anti-démocratique ».

Dieudonné a été condamné à maintes reprise par la justice pour ses injures, ses propos antisémites et ses incitations à la violence et à la haine raciale. Il est également poursuivi pour avoir dissimulé près de 1,5 million d’euros au fisc.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...