Des menaces contre une école juive en Caroline du Nord entraînent sa fermeture
Rechercher

Des menaces contre une école juive en Caroline du Nord entraînent sa fermeture

Le FBI enquête sur une lettre raciste envoyée au Bnai Shalom Day School, dont les 112 élèves sont restés à la maison

L'emblème du FBI au J. Edgar Hoover Building. Illustration. (Crédit : Cliff/CC BY 2.0/Flickr)
L'emblème du FBI au J. Edgar Hoover Building. Illustration. (Crédit : Cliff/CC BY 2.0/Flickr)

Une école juive de Caroline du Nord est restée fermée pendant 2 jours et le FBI enquête suite à une lettre de menace.

Bnai Shalom Day School de Greensboro a reçu une lettre contenant des insultes raciales et des menaces de violence lundi, a annoncé Fox 8 News.

Dans un communiqué de presse envoyé mardi par Marilyn Forman, la directrice exécutive de la Fédération juive de Greensboro, a confirmé la menace, mais a refusé de donner plus de détails, en disant que « cela n’est pas approprié pour nous de discuter des mesures de sécurité spécifiques que nous prenons dans toute institution individuelle ».

La déclaration de Forman a précisé que son organisation « travaille en étroite collaboration avec le service de police de Greensboro, le FBI et le Département de la sécurité intérieure » et que toutes les institutions juives locales « restent vigilantes en prenant des précautions particulières pour assurer la sécurité des membres de notre personnel, nos étudiants et de tous les membres de la communauté ».

Dans une déclaration obtenue par Fox8 News, un porte-parole du FBI a déclaré que l’agence « assiste nos partenaires policiers au service de police de Greensboro qui enquêtent sur une lettre envoyée à une école à Greensboro qui comprenait un langage à connotation raciste ».

On estime que 16 000 Juifs vivent à Greensboro.

En plus de B’nai Shalom, qui compte 112 élèves de l’école maternelle à la huitième année, Greensboro est le foyer de l’American Hebrew Academy, un pensionnat juif pour des élèves en âge d’aller au lycée.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...