Des milliers de femmes manifestent pour la paix devant la résidence de Netanyahu
Rechercher

Des milliers de femmes manifestent pour la paix devant la résidence de Netanyahu

La manifestation de Jérusalem est le point culminant d’une marche de 2 semaines appelant à un accord de paix avec les Palestiniens

Des centaines de femmes du mouvement Women Wage Peace participent à une marche de soutien à la paix, à Jérusalem, le 19 octobre 2016. (Crédit : Hadas Parush/Flash90)
Des centaines de femmes du mouvement Women Wage Peace participent à une marche de soutien à la paix, à Jérusalem, le 19 octobre 2016. (Crédit : Hadas Parush/Flash90)

Des milliers de femmes ont marché mercredi dans Jérusalem vers la résidence du Premier ministre Benjamin Netanyahu, l’appelant à conclure un accord de paix avec les Palestiniens.

Cette manifestation était le sommet d’une marche de deux semaines et 200 kilomètres partie du nord du pays en direction de Jérusalem et organisée par Women Wage Peace, une association composée de femmes juives et arabes et fondées après la guerre de 2014 contre le Hamas dans la bande de Gaza.

Alors qu’elles atteignaient Jérusalem, les marcheuses ont été rejointes par la militante libérienne et lauréate du Prix Nobel de la Paix Leymah Roberta Gbowee, ainsi que par des milliers d’autres femmes. Les organisateurs ont estimé qu’environ 10 000 personnes étaient présentes, mais la police place ce nombre bien plus bas, à 2 500.

« Nous demandons que nos dirigeants travaillent avec respect et courage à une solution au violent conflit actuel, avec la pleine participation des femmes à ce processus », ont déclaré dans un communiqué les organisatrices de la marche. « Seul un accord politique honorable assurera le futur de nos enfants et petits-enfants. »

Les efforts de négociation entre Israël et les Palestiniens sont au point mort depuis l’échec d’une initiative américaine en avril 2014.

Ces derniers jours, l’organisation a également rencontré des femmes Jordaniennes sur l’île de la paix, à Naharayim, sur le Jourdain.

Gbowee, la militante libérienne, a rencontré le président Reuven Rivlin et son épouse Nechama.

Rivlin a déclaré à Gbowee, qui a dirigé le mouvement pacifiste Women of Liberia Mass Action for Peace, dont le rôle a été fondamental pour mettre fin à la seconde guerre civile libérienne en 2003, que ses actions étaient « une réelle inspiration ».

Elle a reçu le Prix Nobel de la Paix en 2011.

Le président Reuven Rivlin et son épouse Nechama avec la lauréate libérienne du Prix Nobel de la Paix 2011 Leymah Gbowee, à Jérusalem, le 19 octobre 2016. (Crédit : Roie Berkowitz/GPO)
Le président Reuven Rivlin et son épouse Nechama avec la lauréate libérienne du Prix Nobel de la Paix 2011 Leymah Gbowee, à Jérusalem, le 19 octobre 2016. (Crédit : Roie Berkowitz/GPO)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...