Rechercher

Des milliers de pèlerins commémorent Baba Salé à Netivot sous haute surveillance

Douze personnes ont été arrêtées pour troubles à l'ordre public ; la police a autorisé la foule à entrer par groupes dans l'enceinte entourant la tombe par créneaux de 7 minutes

Des juifs assistent aux événements commémorant la mort de Baba Sali sur sa tombe à Netivot au milieu d'une forte présence policière le 5 janvier 2022. (Flash90)
Des juifs assistent aux événements commémorant la mort de Baba Sali sur sa tombe à Netivot au milieu d'une forte présence policière le 5 janvier 2022. (Flash90)

Des centaines de policiers sont venus mercredi soir pour sécuriser les foules, venues moins nombreuses que prévu, sur la tombe de Baba Salé dans la ville de Netivot, dans le sud du pays, à l’occasion de l’anniversaire de sa mort.

Des policiers, des agents de la police des frontières et des volontaires ont été déployés en masse pour assurer la sécurité de l’événement, quelques mois après qu’un mouvement de foule meurtrier au mont Meron, lors d’une fête religieuse, a tué 45 personnes, la pire catastrophe civile de l’histoire d’Israël.

Certaines personnes qui s’étaient vues refuser l’entrée se sont heurtées à la police et aux agents de sécurité à l’entrée. La police a déclaré que 12 personnes ont été arrêtées pour troubles à l’ordre public et outrage à agent.

La police avait initialement interdit l’événement la semaine dernière, en raison de problèmes de surpopulation, mais cette décision a ensuite été annulée sous la pression politique et par crainte d’une manifestation de colère.

Au lieu de cela, la police a fortement réglementé l’entrée, interdisant à quiconque, à l’exception de la famille du défunt kabbaliste marocain, de pénétrer dans l’enceinte entourant sa tombe. Les pèlerins n’ont été autorisés à entrer dans la zone entourant l’enceinte que s’ils présentaient un passeport vert ou un test COVID négatif récent, tout en étant autorisés à rester dans la zone fermée que pendant sept minutes au total.

Les organisateurs enjoignaient la foule, par haut-parleurs, à « prier et de partir », et leur rappelaient qu’ils n’étaient autorisés à rester à l’intérieur que pendant sept minutes.

Des milliers de visiteurs auraient assisté à l’événement cette année, mais la foule aurait été moins nombreuse que les années précédentes, alors qu’Israël a établi un nouveau record de cas quotidiens de COVID mercredi.

Traditionnellement, des dizaines de milliers de pèlerins religieux assistent chaque année à cette commémoration.

Baba Salé était considéré comme un faiseur de miracles par de nombreux Juifs dans le monde. Ses adeptes comprennent un large éventail de Juifs de toutes sortes d’origines religieuses, et sa tombe est l’un des lieux saints juifs les plus visités en Israël.

Des Juifs assistent à des événements commémorant la mort de Baba Sali sur sa tombe à Netivot, le 5 janvier 2022. (Flash90)

La police semble mettre davantage l’accent sur les protocoles de sécurité après la tragédie du mont Meron lors du rassemblement annuel de Lag BaOmer.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...