Israël en guerre - Jour 236

Rechercher

Deux hommes tués, un grièvement blessé lors d’une fusillade à Shfaram

Les meurtres portent à 61 le nombre d'Arabes assassinés cette année, selon Abraham Initiatives, soit quatre de plus que l'année dernière à la même époque

Illustration : La police sur les lieux d'un double homicide, à Isfiyah, dans le nord d'Israël, le 13 avril 2024. (Crédit : Police israélienne)
Illustration : La police sur les lieux d'un double homicide, à Isfiyah, dans le nord d'Israël, le 13 avril 2024. (Crédit : Police israélienne)

Deux hommes ont été tués lors d’une fusillade dans la ville de Shfaram, dans le nord du pays, mardi soir, a indiqué la police israélienne.

Selon cette dernière, les victimes, âgées de 22 et 35 ans, étaient des résidents de la ville. La presse israélienne les a identifiés comme étant respectivement Taher Abdallah et Omer Suad.

Un homme de 18 ans a également été grièvement blessé lors de l’altercation dans la ville de Galilée.

Ces meurtres viennent s’ajouter à un taux d’homicides déjà record dans la communauté arabe, qui est en proie à une violence endémique alimentée par le crime organisé et l’inaction présumée de la police depuis plusieurs années.

Les images des caméras de sécurité publiées sur les réseaux sociaux montrent deux hommes s’approchant d’un bâtiment à moto et ouvrant le feu. Un homme sort en courant et se fait tirer dessus alors qu’il tente de s’enfuir, alors qu’un autre homme sortant du bâtiment ouvre le feu sur les deux motocyclistes. Le motard riposte et quitte les lieux sans son compagnon.

Selon The Abraham Initiatives, une organisation à but non lucratif qui recense les crimes violents dans la communauté arabe, ces décès portaient le nombre de membres de la communauté arabe décédés dans des crimes violents depuis le début de l’année à un record de 61, dont 53 ont été tués par balle.

Au cours de la même période en 2023, 57 Arabes israéliens avaient été tués. Cette année-là, 244 morts violentes ont été enregistrées dans la communauté arabe, soit près du double du précédent record établi en 2021.

De nombreux dirigeants de la communauté arabe israélienne accusent la police qui, selon eux, n’a pas réussi à sévir contre les puissantes organisations criminelles et ignore largement la violence, qui comprend les querelles familiales, les guerres de territoire entre différentes mafias et les violences faites aux femmes. Les communautés ont également souffert d’années de négligence de la part des autorités publiques.

Plus de la moitié des Arabes israéliens vivent en dessous du seuil de pauvreté, et leurs villes et villages sont souvent dotés d’infrastructures délabrées et de services publics médiocres. Le ministre de la Police, Itamar Ben Gvir, a une longue histoire de rhétorique et de positions incendiaires à l’encontre des Arabes israéliens, et les dirigeants communautaires affirment que ses politiques n’ont fait qu’intensifier l’épidémie de violence au cours de l’année écoulée.

Les autorités, quant à elles, accusent la montée du crime organisé et la prolifération des armes, et certains soulignent plutôt le manque de coopération des communautés avec la police pour éradiquer les criminels.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.