Deux soldats accusés d’avoir battu et cassé le nez d’un camarade
Rechercher

Deux soldats accusés d’avoir battu et cassé le nez d’un camarade

Les accusés auraient fait preuve de violence à deux reprises, après une dispute au sujet des dortoirs

Un soldat druze agressé et battu par d'autres soldats à l'hôpital  (Crédit  : Facebook)
Un soldat druze agressé et battu par d'autres soldats à l'hôpital (Crédit : Facebook)

Les procureurs militaires ont porté plainte mardi, dans un tribunal militaire du nord, contre deux soldats accusés d’avoir battu un de leurs camarades, de lui avoir cassé le nez, entre autres blessures, a déclaré l’armée dans un communiqué.

L’incident a été rendu public il y a deux semaines, après que des membres de la famille du soldat ont posté des photos de la victime, le visage tuméfié et en sang, sur les réseaux sociaux.

Le soldat aurait été frappé après avoir refusé de quitter sa chambre immédiatement après en avoir reçu l’ordre.

Les deux soldats interpellés ont été accusés d’agression avec circonstances aggravantes ayant causé un dommage corporel réel à l’un de leurs camarades, selon le communiqué.

Ils sont accusés d’avoir attaqué le soldat à deux reprises, avec des objets contondants. Le plaignant a eu le nez cassé, et d’autres blessures ayant nécessité des soins médicaux, a précisé le communiqué.

Les procureurs ont déposé une requête pour que les deux hommes soient placés en garde à vue jusqu’à la fin des procédures judiciaires.

« L’armée ne tolérera aucun acte de violence contre un soldat et continuera à agir, par tous les moyens dont elle dispose, pour empêcher que de tels évènements ne se reproduisent, et pour que justice soit rendue », a déclaré l’armée dans son communiqué.

Les deux soldats avaient été arrêtés le 17 décembre.

.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...