Israël en guerre - Jour 141

Rechercher
Les victimes du 7 octobre

Dor Avitan, 26 ans : un auteur-compositeur-interprète qui laisse sa musique en souvenir

Assassiné par des terroristes du Hamas lors de la rave-party Supernova le 7 octobre dernier

Dor Avitan (Crédit : Autorisation)
Dor Avitan (Crédit : Autorisation)

Dor Avitan, 26 ans, originaire d’Eilat, a été assassiné par des terroristes du Hamas lors de la rave Supernova, le 7 octobre dernier.

Il laisse derrière lui ses parents, Vicky et Avi, ainsi que ses frères Ori et Ron. Il a été enterré à Eilat le 13 octobre.

Avitan, musicien et auteur-compositeur, avait passé une audition pour participer à cette saison de « Hakochav Haba » (version israélienne de La Nouvelle Star), dont le tournage avait commencé quelques semaines avant le massacre du Hamas. Lors de la demi-finale, l’émission a diffusé des clips de trois jeunes chanteurs – dont Dor – qui avaient auditionné et qui ont été tués par la suite.

« Le rêve de Dor était d’être ici, d’être connu de tous », a indiqué sa mère, Vicky, durant l’émission, qui a ajouté qu’elle l’avait emmené avec elle, en montrant une photo de son fils décédé.

Son partenaire de composition et membre du groupe, Adam Conri, a sorti une chanson sur laquelle ils avaient travaillé quelques années avant avant qu’il ne soit tué, intitulée « Margish et ze » [Feeling it].

« Dor Avitan et moi-même avons écrit et composé cette chanson il y a exactement trois ans. Nous formions un groupe à deux que nous appelions DNA », a écrit Conri. « Et aujourd’hui, suite à son assassinat, qui a eu lieu juste parce qu’il voulait aider un ami à vendre des bijoux lors d’un festival de musique et à passer un bon moment, j’ai décidé qu’il méritait que cette chanson soit publiée, afin que tout le monde puisse entendre Dor à travers ses mots et ses vibrations. »

Son frère, Ron, a mis une publication sur Facebook pour marquer « les 100 jours, 2 400 heures, 144 000 minutes que tu n’es plus là « .

« 100 jours de douleur que je ne peux décrire avec des mots, 2 400 heures de manque et de vide que je n’aurais jamais imaginé ressentir », a-t-il ajouté. « Mon frère, je veux que tu saches que pour toujours, nous nous souviendrons tous de toi et nous nous souviendrons de toi exactement comme tu étais, le plus beau garçon de l’école maternelle avec des yeux d’un bleu pur, le genre d’enfant dont rêvent toute mère, toujours heureux avec un immense sourire, qui va d’une oreille à l’autre, qui aime jouer et qui chantait avec un talent extraordinaire, un talent que seuls Dieu et nous connaissons parce que tu n’as pas eu le temps de le révéler [au monde] comme tu l’avais rêvé. »

La mère de Dor, Vicky, a confié à un média local que « Dor était l’enfant heureux de la famille, partout où il allait, il apportait de la lumière. Il était drôle, heureux, parfois agaçant, vraiment unique. Il était spécial », a-t-elle ajouté. « Il écrivait des chansons, c’était un musicien talentueux, il était doué dans presque tous les domaines… La musique était presque toute sa vie ».

« Son plus grand rêve était d’être sur scène, sur les plus grandes scènes, et de se produire, c’était une rock star », a-t-elle ajouté. « Il aimait la vie follement, il prenait la vie à bras-le-corps. Sa devise, qu’il répétait souvent était : ‘Vivez à fond, profitez de chaque instant' ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.