Drake s’offre une fête d’anniversaire sur le thème de la bar-mitzvah pour ses 31 ans
Rechercher

Drake s’offre une fête d’anniversaire sur le thème de la bar-mitzvah pour ses 31 ans

Le rappeur américain a fêté son anniversaire dans le pur style juif, avec des coupes portant son nom jusqu'au photomaton en passant par les boules de glace Dippin’ Dots

Drake sur la scène du festival iHeartRadio 2016 à Las Vegas, le 23 septembre 2016. (Crédit : Christopher Polk/Getty Images for iHeartMedia)
Drake sur la scène du festival iHeartRadio 2016 à Las Vegas, le 23 septembre 2016. (Crédit : Christopher Polk/Getty Images for iHeartMedia)

JTA — Le rappeur est connu pour être un agréable garçon Juif ?

Selon le New York Post, la fête du 31e anniversaqire de Drake, lundi soir, a eu pour thème « la nouvelle bar mitzvah d’Aubrey ».

Le vrai nom du rappeur – qui est à moitié juif – est Aubrey Drake Graham. Si vous ne l’avez pas réalisé, 31 est également le chiffre inversé de 13, à savoir cet âge où les garçons deviennent des hommes selon la loi juive.

Après un dîner intimiste avec des amis sur un toit de Los Angeles, Drake s’est rendu à la boîte de nuit Poppy. Là-bas, il a été accueilli par une pléiade d’amis célèbres, notamment Leonardo DiCaprio, Jamie Foxx, Tobey Maguire and Odell Beckham, Jr. La fête était ostensiblement sur le thème de la bar-mitzvah avec des coupes arborant son nom à un photomaton en passant par les boules de glace Dippin’ Dots qui ont été servies aux invités.

Pour souligner le thème, Drake a posté sur Instagram, lundi, une photo de son talbeau de bar-mitzvah – apparemment l’original qui date de 1999.

Drake est né d’un père afro-américain et d’une mère juive. Il a fréquenté une école juive de Toronto et avait parodié sa bar-mitzvah lorsqu’il avait animé « Saturday Night Live » en 2014.

L’album paru en 2016 du rappeur, « Views », et celui qui a suivi en 2017 « More Life », ont tous deux explosé les records de streaming sur Spotify et se sont vendus à des millions de copies à travers le monde.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...