Rechercher

Eaux contestées avec le Liban : les pourparlers progressent – responsable israélien

Samedi, le ministre libanais des Affaires étrangères affirmait que les négociations étaient "terminées à 95 %"

Lazar Berman est le correspondant diplomatique du Times of Israël

Un convoi de la Force de maintien de la paix des Nations unies (FINUL) patrouille près de Naqoura, au Liban, à proximité de sa frontière avec Israël, en prévision des négociations entre les deux pays dans la région, le 13 octobre 2020. (Mahmoud Zayyat/AFP)
Un convoi de la Force de maintien de la paix des Nations unies (FINUL) patrouille près de Naqoura, au Liban, à proximité de sa frontière avec Israël, en prévision des négociations entre les deux pays dans la région, le 13 octobre 2020. (Mahmoud Zayyat/AFP)

Un haut fonctionnaire israélien a confirmé dimanche que les négociations avec le Liban sur la frontière maritime contestée entre les deux pays progressaient lentement, mais a affirmé qu’il restait encore beaucoup à faire.

L’évaluation du responsable est intervenue un jour après que le ministre libanais des Affaires étrangères a décrit les négociations comme étant sur le point d’aboutir.

« Nous faisons des progrès, mais il y a encore beaucoup de travail », a déclaré le fonctionnaire israélien, qui s’est exprimé sous couvert d’anonymat au sujet des pourparlers en cours.

« Il y a encore des choses qui ne sont pas finalisées. Le gouvernement libanais doit décider qu’il veut parvenir à un accord. « Nous espérons que nous pourrons parvenir à cet accord important », a ajouté le responsable. « Nous espérons que cela se produira bientôt ».

Le ministre libanais des Affaires étrangères, Abdallah Bouhabib, à Beyrouth, au Liban, le 19 décembre 2021. (Crédit : AP Photo/Hassan Ammar)

Samedi, le ministre libanais des Affaires étrangères, Abdallah Bouhabib, a déclaré que les négociations étaient « terminées à 95 %. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...