Israël en guerre - Jour 252

Rechercher

En Israël, tous les autobus neufs devront être électriques à partir de 2026

D’ici 2024, au moins 30 % des bus achetés devront être zéro émission ; en 2025, au moins 50 % ; et à partir de 2026, 100 % des nouveaux bus devront être écologiques

Les nouveaux bus électriques d'Egged à leur station de recharge à Jérusalem lors de la cérémonie de lancement, le 3 septembre 2019. (Crédit : Hadas Parush/Flash90)
Les nouveaux bus électriques d'Egged à leur station de recharge à Jérusalem lors de la cérémonie de lancement, le 3 septembre 2019. (Crédit : Hadas Parush/Flash90)

Afin de réduire la pollution de l’air, le ministère de la Protection de l’environnement israélien a fixé des objectifs, notamment à destination des opérateurs de transport public. Ainsi, à partir de 2026, tous les bus neufs qui seront achetés par ces sociétés devront être électriques, a rapporté la presse israélienne.

Le processus se fera en plusieurs étapes. D’ici 2024, au moins 30 % des bus achetés devront être zéro émission ; en 2025, au moins 50 % ; et à partir de 2026, 100 % des bus devront être écologiques.

Le projet est issu d’une coopération entre le ministère de la Protection de l’environnement et celui des Transports.

« Dans le cadre de notre vision de la réduction de la pollution de l’air dans l’État d’Israël et de la gestion de la crise climatique, j’ai adopté une décision gouvernementale qui exige l’achat de plus de 100 % d’autobus à zéro émission en 2026 », a commenté Tamar Zandberg, ministre de la Protection de l’environnement, qui fait une large promotion des transports publics non seulement pour des raisons écologiques, mais aussi pour réduire la congestion des routes urbaines.

« Les instructions émises par le ministère de la Protection de l’environnement nous font franchir une étape supplémentaire dans la mise en œuvre de la décision, l’amélioration de la qualité de l’air dans les villes, la réduction des nuisances sonores des transports et la réduction des émissions de gaz à effet de serre », a-t-elle ajouté.

A LIRE : Pourquoi y a-t-il autant d’embouteillages en Israël ?

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.