Israël en guerre - Jour 229

Rechercher

Enquête sur des plaques et passeports pour un royaume imaginaire « Yashar-El »

Shay Karamosta est soupçonné d'avoir fondé "Yashar-El" après avoir déclaré "la dissolution du gouvernement corporatif d'Israël" et établi un "consulat" à son domicile de Hadera

Plaques d'immatriculation trouvées par la police dans l'appartement de Shay Karamosta, le roi autoproclamé du Royaume de Yashar-El, à Hadera, dans le nord d'Israël, le 6 février 2023. (Crédit : Police israélienne)
Plaques d'immatriculation trouvées par la police dans l'appartement de Shay Karamosta, le roi autoproclamé du Royaume de Yashar-El, à Hadera, dans le nord d'Israël, le 6 février 2023. (Crédit : Police israélienne)

La police a déclaré lundi qu’elle enquêtait sur un homme soupçonné de distribuer et d’utiliser de faux documents pour son royaume imaginaire, « Yashar-El ».

Shay Karamosta, 48 ans, s’est récemment déclaré roi du Royaume de Yashar-El, a ouvert de prétendus « bureaux diplomatiques » à Hadera et Zichron Yaakov, et a commencé à délivrer des documents officiels tels que des passeports et des plaques d’immatriculation.

Karamosta et son partenaire ont été arrêtés la semaine dernière par la police à côté d’une propriété abandonnée près du moshav Bitan Aharon, dans le centre d’Israël. Ils sont accusés de falsification et d’utilisation de faux documents, d’entrave à l’action d’un officier de police, d’usurpation d’identité, de contrefaçon de marques d’identification de véhicules et d’utilisation de fausses plaques d’immatriculation.

Le complexe abandonné était marqué comme étant le « bureau de poste officiel » du royaume.

Les deux hommes ont été libérés sous conditions restrictives par le tribunal de première instance de Akko dimanche.

La police a déclaré avoir pris connaissance du problème après qu’un policier a arrêté une voiture portant les fausses plaques sur la Route 4, près d’Ashdod.

Le passager a présenté un document qu’il prétendait être une accréditation diplomatique, et l’officier l’a laissé partir.

Shay Karamosta, à droite, roi autoproclamé du Royaume de Yashar-El, le 20 septembre 2022. (Crédit : YouTube)

La police a alors ouvert une enquête sous couverture.

Après l’arrestation du binôme, la police a fouillé leur appartement à Hadera et a trouvé des plaques d’immatriculation similaires et de faux documents.

Des enseignes ont été accrochées à l’appartement, indiquant qu’il s’agissait du consulat de Yashar-El, ainsi qu’un avertissement indiquant que « toute entrée non-autorisée sans invitation officielle est strictement interdite ».

En septembre, Karmosta avait mis en ligne une vidéo déclarant la « dissolution du gouvernement corporatif d’Israël » et revendiquant la souveraineté sur la nation.

Dans une autre vidéo, il affirme s’être inspiré de feu Eli Avivi, qui a également fondé sa propre micro-nation, Achzivland, dans le nord du pays, dans les années 1970.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.