Enrico Macias : « J’aime la France »
Rechercher

Enrico Macias : « J’aime la France »

"Je ne peux pas partir en Israël tant que la communauté juive de France reste ici," a indiqué l'artiste français d'origine algérienne

Enrico Macias se produisant à Tel Aviv en 2011 (Crédit : capture d'écran YouTube)
Enrico Macias se produisant à Tel Aviv en 2011 (Crédit : capture d'écran YouTube)

Invité dans Thé ou café samedi dernier, Enrico Macias est revenu sur ses précédentes déclarations concernant la volonté de faire son alyah.

En octobre dernier, Enrico Macias faisait part, sur BFMTV, de son inquiétude face à la montée du Front National.

En abordant l’hypothèse de l’arrivée au pouvoir de Marine Le Pen il avait déclaré, « à ce moment-là je ferai mon alyah, et j’entrainerai avec moi toute la communauté juive de France.»

Samedi dernier, l’artiste juif français né en Algérie, a avoué « avoir eu cette idée, mais après j’ai réfléchi. »

« Je ne peux pas partir en Israël tant que la communauté juive de France reste ici. Je n’ai pas le droit de leur imposer de partir comme moi. J’aurai l’impression de fuir mes responsabilités, j’ai une responsabilité vis-à-vis d’eux, » a t-il expliqué.

Dans cette interview, Enrico Macias a également évoqué son amour de la France, « je ne voudrais pas partir, » confesse l’artiste.

« Déjà d’être parti de l’Algérie, ça a été une tragédie pour nous, parce qu’on était bien chez nous, venir en France, on a été plus ou moins accueilli au début mais on a reconstruit des racines, on est bien en France, j’aime la France, j’ai toujours aimé la France, » conclut le chanteur.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...