Enrico Macias inquiet face à la montée du Front National
Rechercher

Enrico Macias inquiet face à la montée du Front National

Si Marine le Pen arrivait au pouvoir : "A ce moment-là je ferai mon alyah, et j’entrainerai avec moi toute la communauté juive de France" déclare l'artiste

Enrico Macias à Tel Aviv (Crédit : Ilan Costica/Wikimedia Commons/CC.BY.SA 3.0)
Enrico Macias à Tel Aviv (Crédit : Ilan Costica/Wikimedia Commons/CC.BY.SA 3.0)

Dans une interview BFMTV, Enrico Macias revient sur l’écriture de son livre testament L’envers du ciel bleu, publié en France (Éditions du Cherche-Midi).

A cette occasion il a été questionné sur plusieurs questions d’actualité.

Tout d’abord, concernant les migrants venus se réfugier en Europe, l’artiste déclare : « je comprends très bien que la France ne peut pas accueillir le monde entier sur sa terre, mais moi je les comprends ces migrants, je voudrais qu’ils soient bien accueillis, qu’ils retrouvent une raison de vivre, et je ne comprends pas qu’ils soient obligés de traverser la Méditerranée pour venir ici en Europe. »

Se définissant comme un homme de paix, Enrico Macias revient sur cette affaire « invraisemblable » ou des enregistrements de la musique de l’artiste franco-algérien ont été retrouvés dans les affaires d’Ousama Ben Laden.

Croyant à un canular, Enrico Macias explique qu’il ne peut être responsable des personnes qui l’écoutent, soulignant que des enregistrements de Gandhi avaient aussi été retrouvés parmi les affaires du terroriste.

Enrico Macias a toujours été impliqué dans la vie politique française. Comme le rappelle le journaliste BFMTV en 1988 l’artiste était engagé aux côtés de François Mitterand, en 2007, il avait soutenu Nicolas Sarkozy et en 2014, il s’était engagé auprès d’Anne Hidalgo pour la Mairie de Paris.

Enrico Macias déclare qu’il ne s’engagera plus politiquement en ironisant : « Je n’ai pas envie de m’engager pour Marine Le Pen. »

« Je crois en la destinée de la France, mais par qui sera-t-elle gouvernée, je ne sais pas » ajoute-t-il.

Enrico Macias fait part de son inquiétude face à la possibilité qu’un jour Marine Le Pen prenne le pouvoir en France : « A ce moment-là je ferai mon alyah, et j’entrainerai avec moi toute la communauté juive de France.»

Le chanteur Juif français d’origine algérienne Enrico Macias avait annoncé en février 2014 qu’il demanderait la nationalité israélienne et s’installerait dans le pays de manière permanente.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...