Osama Ben Laden, fan d’Enrico Macias ?
Rechercher

Osama Ben Laden, fan d’Enrico Macias ?

Des enregistrements de l'artiste juif franco-algérien ont été retrouvés à l'ancienne résidence de Ben Laden à Kandahar

Enrico Macias se produit à Tel Aviv en 2011. (Crédit : capture d'écran YouTube)
Enrico Macias se produit à Tel Aviv en 2011. (Crédit : capture d'écran YouTube)

S’il y a bien une chose que l’on ne prévoyait pas de retrouver dans les affaires de l’ancien chef d’Al-Qaïda, ce sont des cassettes audio du chanteur franco-algérien Enrico Macias.

Alors qu’Osama Ben Laden menait le djihad contre les États-Unis, l’Occident et le sionisme, il paraît invraisemblable de trouver des cassettes de l’artiste juif dans sa collection personnelle.

Cette collection est composée de 1 500 cassettes audio qui ont appartenu à l’ancien chef d’Al-Qaïda. Elles ont été retrouvées à Kandahar, en Afghanistan.

Ce dernier avait quitté sa résidence précipitamment en 2001, au moment de l’invasion américaine, laissant derrière lui les enregistrements.

Ces enregistrements sont aujourd’hui au Williams College dans le Massachussetts dans le cadre du Afghan Media Project.

Parmi les serments, les enregistrements et les chansons passés au crible par l’expert Flagg Miller (Université de Californie), ce dernier a identifié la musique de Gaston Ghrenassia, connu comme Enrico Macias, un chanteur juif algérien très populaire en France et dans le monde dans les années 60-70.

« Cela signifie que quelqu’un, à un moment donné, a apprécié les chansons de l’artiste, et a peut être continué à les apprécier malgré les conflits qui considéraient que d’écouter ces chansons était une hérésie, » rapporte Flagg Miller à la BBC.

Enrico Macias est né à Constantine et a immigré en France 1961 à la fin de la guerre d’Algérie. Sa carrière a ainsi débuté en France avec une musique rappelant ses origines orientales. Enrico Macias est un fervent défenseur d’Israël. Il a visité Jérusalem a de multiples occasions.

L’année dernière il a annoncé qu’il demanderait la nationalité israélienne et qu’il s’installerait en Israël de manière permanente.

« Je me sens à la maison » avait-il déclaré à l’antenne de la Deuxième chaîne. L’homme de 75 ans explique que l’accroissement de la menace antisémite en Europe l’a convaincu d’emménager en Israël.

Enrico Macias, interrogé par francetv info s’est déclaré surpris de cette information.

Il a ainsi déclaré : « L’homme responsable des attentats du 11 septembre qui écoute celui qui chante ‘Enfants de tous pays’, ce serait bizarre ».

Décontenancé, Enrico Macias a d’abord cru à un canular et a pensé qu’il s’agissait d’une rumeur infondée.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...