Erekat fustige le Paraguay après le transfert de son ambassade à Jérusalem
Rechercher

Erekat fustige le Paraguay après le transfert de son ambassade à Jérusalem

Erekat a également noté que les Palestiniens travaillent en concertation avec d'autres pays pour adopter les "mesures diplomatiques nécessaires" contre ces relocalisations

Saeb Erekat, secrétaire général du Comité exécutif de l'OLP, révèle qu'il attend une greffe de poumon aux Etats-Unis pendant un entretien diffusé à la télévision palestinienne, le 21 septembre 2017. (crédit : capture d'écran YouTube/Pal TV)
Saeb Erekat, secrétaire général du Comité exécutif de l'OLP, révèle qu'il attend une greffe de poumon aux Etats-Unis pendant un entretien diffusé à la télévision palestinienne, le 21 septembre 2017. (crédit : capture d'écran YouTube/Pal TV)

Le négociateur palestinien en chef Saeb Erekat a condamné lundi le Paraguay après que cette nation d’Amérique du sud a ouvert son ambassade à Jérusalem, appelant les Etats arabes à rompre les liens avec tous les pays procédant à cette relocalisation de leurs missions respectives.

« Nous avons vu aujourd’hui comment le président du Paraguay s’avère être un chef politique irresponsable qui défie le droit international et l’aboutissement à paix juste et durable au Moyen-Orient », a dit Erekat dans une déclaration. « Transférer une ambassade à Jérusalem est une initiative qui a été largement rejetée, condamnée par les Nations unies, l’Union européenne, la Ligue arabe, l’Organisation de la coopération islamique, le Saint-siège ainsi que par les églises locales de Jérusalem et toute la Palestine ».

Erekat a également noté que les Palestiniens travaillent en concertation avec d’autres pays pour adopter les « mesures diplomatiques nécessaires » contre les Etats-Unis, le Guatemala et le Paraguay qui ont relocalisé leurs ambassades à Jérusalem.

« Nous appelons particulièrement les pays arabes qui accueillent des missions diplomatiques de ces pays à mettre en oeuvre les résolutions précédentes de la Ligue arabe en 1980, 1990 et en 2000 et à rompre tous les liens avec des Etats qui transfèrent leurs ambassades à Jérusalem ou qui reconnaissent Jérusalem comme capitale d’Israël », a-t-il dit.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...