Rechercher

Ex-porte-parole de Tsahal : Netanyahu devrait négocier entre la Russie et l’Ukraine

Bennett s'est abstenu de mentionner Moscou dans ses déclarations publiques ; Netanyahu devrait travailler comme émissaire pour négocier entre la Russie et l'Ukraine selon Manelis

Le président russe Vladimir Poutine (à droite) avec un bouquet de fleurs et le Premier ministre Benjamin Netanyahu au Kremlin, à Moscou, le 30 janvier 2020. (Crédit : Maxim Shemetov / Pool / AFP)
Le président russe Vladimir Poutine (à droite) avec un bouquet de fleurs et le Premier ministre Benjamin Netanyahu au Kremlin, à Moscou, le 30 janvier 2020. (Crédit : Maxim Shemetov / Pool / AFP)

Le porte-parole de Tsahal, Ronen Manelis, a tweeté dimanche qu’il pensait que le chef de l’opposition Benjamin Netanyahu devrait travailler comme émissaire pour négocier entre la Russie et l’Ukraine après l’invasion par la première de son voisin démocratique.

« Netanyahu doit être nommé envoyé spécial en Russie et en Ukraine », a écrit Manelis. « J’ai pu voir de près comment le président russe Poutine écoute le chef de l’opposition [israélienne], si Israël a une chance d’influencer cet événement à travers lui. »

« Ce sera aussi un certificat d’honneur pour le gouvernement israélien. Après avoir réussi (ou à Dieu ne plaise qu’il échoue), nous reviendrons aux affaires actuelles », a tweeté Manelis.

Israël est dans l’étau du conflit, notamment en raison de la coordination de Jérusalem avec Moscou au sujet des frappes aériennes israéliennes sur des cibles soutenues par l’Iran en Syrie. Netanyahu, alors Premier ministre, a rencontré Poutine à plusieurs reprises pour des entretiens sur la question.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a demandé que Jérusalem serve de médiateur avec la Russie pour aider à résoudre le conflit militaire entre les pays.

Alors que Lapid a précédemment condamné l’agression russe, le Premier ministre Naftali Bennett s’est abstenu de mentionner Moscou dans des déclarations publiques sur la guerre.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...