Rechercher

Explosif lancé sur l’armée près de la frontière de la Cisjordanie ; pas de blessés

Une bombe a été lancée depuis un véhicule en circulation sur des soldats près de la ville arabe de Salem ; il est difficile de dire si l'attaque s'est produite en Israël

Des troupes israéliennes opérant près de la ville de Jéricho, en Cisjordanie, à l'aube du 6 février 2023. (Crédit : Armée israélienne)
Des troupes israéliennes opérant près de la ville de Jéricho, en Cisjordanie, à l'aube du 6 février 2023. (Crédit : Armée israélienne)

Un attaquant a lancé un explosif sur les troupes israéliennes près de la frontière de la Cisjordanie tôt mercredi matin, a déclaré Tsahal.

L’explosif a été lancé depuis un véhicule qui passait près de la communauté arabe israélienne de Salem, qui se trouve juste au nord de la frontière de la Cisjordanie, a déclaré l’armée dans un communiqué.

On ne sait pas encore si l’incident s’est produit en Cisjordanie ou en territoire israélien.

Les troupes ont riposté en tirant sur le véhicule et ont « identifié des impacts », selon le communiqué de Tsahal. Les soldats ont balayé la zone à la recherche des suspects.

Aucun soldat n’a été blessé.

Les tensions entre Israël et les Palestiniens ont été intenses ces douze derniers mois, l’armée israélienne menant des opérations antiterroristes quasi-quotidiennes en Cisjordanie suite à plusieurs attentats terroristes palestiniens particulièrement meurtriers. Ces tensions se sont encore intensifiées ces dernières semaines, sur fond de raids israéliens et de représailles palestiniennes, ainsi que d’une recrudescence des violences des résidents d’implantations.

Les attentats terroristes palestiniens perpétrés ces derniers mois en Israël et en Cisjordanie ont fait 15 morts, dont plusieurs enfants, et plusieurs blessés graves.

Au moins 86 Palestiniens ont été tués depuis le début de l’année – la plupart dans des affrontements avec des soldats, mais certains dans des circonstances plus douteuses qui font l’objet d’une enquête par Tsahal.

Mardi, Tsahal a informé la famille d’un Palestinien accusé d’avoir tué un soldat en Cisjordanie l’année dernière que l’armée avait l’intention de démolir leur maison dans la ville de Naplouse.

Samedi, deux soldats israéliens ont été blessés lors d’une fusillade dans la ville de Huwara, dans le nord de la Cisjordanie.

Cette ville a été le théâtre de deux autres attaques terroristes au cours des dernières semaines, et d’un déchaînement très médiatisé de résidents d’implantations ultra-nationalistes suite au décès de deux jeunes frères israéliens, Yagel et Hallel Yaniv, le 26 février.

Le 19 mars, David Stern, un marine israélo-américain et habitant de l’implantation d’Itamar dans le nord de la Cisjordanie, se trouvait avec sa femme sur la route 60, à Huwara, en route vers Jérusalem, lorsqu’il s’est arrêté pour céder le passage à un piéton, qui a dégainé une arme à feu et a fait feu sur eux.

Huwara est depuis longtemps une véritable poudrière en Cisjordanie, car c’est l’une des seules villes palestiniennes dans laquelle les Israéliens circulent régulièrement pour se rendre dans les implantations. Il est prévu de construire une route pour pouvoir contourner Huwara, mais les travaux ont été interrompus.

L’escalade des tensions survient alors qu’Israël est confronté à une agitation généralisée provoquée par le projet du gouvernement de réformer le système judiciaire.

L’opposition à ce projet législatif largement controversé s’est répandue dans les rangs de l’armée, certains réservistes interrompant leur service en signe de protestation ; les responsables de la sécurité ont averti que l’agitation constituait une menace pour la sécurité.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a limogé le ministre de la Défense Yoav Gallant dimanche soir, après que ce dernier eut demandé l’arrêt du processus législatif, gel que le Premier ministre a annoncé le lendemain.

Gallant était encore en poste mardi, mais son avenir et son éventuel successeur au poste de ministre de la Défense restent encore incertains.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : [email protected]
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à [email protected].
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.