Israël en guerre - Jour 202

Rechercher

Fête de la francophonie dans les jardins du Consulat général de France à Haïfa

Dans le cadre des Journées de la francophonie, une dégustation en musique de produits typiques de France, Roumanie, Suisse, Grèce aura lieu ce mercredi

Ce 20 mars 2024, de 11h à 13h, les jardins du Consulat général de France à Haïfa fêtent la francophonie !

Alors que différents évènements et festivités ont lieu ce mois de mars dans le cadre des Journées de la francophonie, une dégustation en musique de produits typiques de France, Roumanie, Suisse, Grèce aura lieu ce mercredi au Consulat d’Haïfa.

L’évènement, en entrée libre, se tiendra en présence de Stéphane Toulet, consul général de France à Haïfa et directeur délégué des antennes de Haïfa et Nazareth de l’Institut français d’Israël.

Il est organisé en partenariat avec l’Institut français de Haïfa et les ambassades francophones en Israël.

Chaque année, les Journées de la francophonie représentent « une célébration de la langue française et des multiples expressions et facettes culturelles de la francophonie », écrit l’ambassade de France en Israël. « À travers un programme riche et varié, nous invitons le public francophone vivant en Israël, ainsi que le public hébréophone, à découvrir et à s’immerger dans la francophonie. Les Journées de la francophonie offrent une occasion unique de mettre en lumière les richesses de la langue française en partage et l’importance de la francophonie en Israël, à travers des activités culturelles, éducatives et ludiques. »

En résonance avec le Festival international de la francophonie et le prochain Sommet de la francophonie qui se tiendra en France les 4 et 5 octobre prochains, cette édition 2024 des Journées de la francophonie en Israël fait « la part belle à la créativité, à l’échange, au débat, aux valeurs que portent la francophonie ».

Ces journées se poursuivront avec la 21e édition du Festival du cinéma français en Israël, du 25 mars au 1er avril dans les cinémathèques d’Israël, avec la diffusion de quinze films.

En 1993, alors ministre des Affaires étrangères, Shimon Peres dépose le dossier d’admission d’Israël à l’Organisation internationale de la Francophonie. En dépit d’un nombre très élevé de francophones en Israël, la demande n’a jamais été acceptée. Les admissions de nouveaux membres au sein de cet organisme, où siège notamment le Liban en guerre avec Israël, se font à l’unanimité.

En 2010, Israël comprenait 300 000 francophones, soit 4 % de la population israélienne.

L’AFP a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.