Israël en guerre - Jour 202

Rechercher

Fin de la grève des employés de l’UNRWA en Cisjordanie

Un accord entre l'UNRWA et les syndicats a été conclu, suite aux revendications salariales exigées par le personnel

Logo de l'agence onusienne UNRWA (Crédit : Wikimedia Commons)
Logo de l'agence onusienne UNRWA (Crédit : Wikimedia Commons)

Les employés de l’Agence de l’ONU pour les réfugiés palestiniens (UNRWA) en Cisjordanie ont repris le travail vendredi 7 février, après une grève de plus de deux mois, qui s’est conclue par un accord entre l’UNRWA et les syndicats, selon des sources concordantes.

Un accord a été conclu jeudi soir pour « l’application de mesures d’amélioration des conditions de service du personnel et de la qualité des services aux réfugiés », a annoncé dans un communiqué le commissaire général sortant de l’UNRWA, Filippo Grandi,

L’UNRWA souhaite « la reprise immédiate de tous les services fournis par l’Agence en Cisjordanie, y compris à Jérusalem Est, car la grève – qui a duré plus de deux mois – a causé suffisamment de souffrance à une population déjà défavorisée », selon le texte.

Le ministre du Travail palestinien a confirmé cet accord dans un communiqué, précisant que les quelques 5.600 grévistes reprendraient le travail dès vendredi, et que les revendications salariales à l’origine du mouvement seraient prises en compte.

L’UNRWA, qui connaît d’importantes difficultés budgétaires, a cessé certaines activités en Cisjordanie, telles que les classes ou le ramassage des ordures, à la suite de cette grève, motivée par des questions de salaires et d’embauche.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.