Rechercher

France: 5 fondations mémorielles appellent à choisir les « valeurs républicaines »

Sans citer les noms de Macron et Le Pen, la Fondation pour la Mémoire de la Shoah, entre autres, souligne que "notre pays se retrouve à nouveau (...) dans une situation périlleuse"

Une carte d'électeur et les bulletins de vote des candidats à la présidence française Emmanuel Macron, président sortant du parti centriste La République en Marche (LREM), et Marine le Pen, du parti d'extrême droite Rassemblement national (RN). (Crédit : JOEL SAGET / AFP)
Une carte d'électeur et les bulletins de vote des candidats à la présidence française Emmanuel Macron, président sortant du parti centriste La République en Marche (LREM), et Marine le Pen, du parti d'extrême droite Rassemblement national (RN). (Crédit : JOEL SAGET / AFP)

Cinq fondations mémorielles issues de la Seconde Guerre mondiale ont appelé mercredi « à une mobilisation forte », lors du second tour de l’élection présidentielle, « pour faire un choix clair en faveur des valeurs républicaines et démocratiques ».

Le 24 avril, « nous devrons choisir entre deux modèles de société opposés: l’un garantit la préservation de nos valeurs républicaines et démocratiques et de l’engagement européen de la France issu de la Seconde Guerre mondiale, quand l’autre les remet en question », écrivent ces organisations dans une déclaration commune.

Le texte est signé par la Fondation pour la Mémoire de la Déportation, la Fondation Charles de Gaulle, la Fondation de la Résistance, la Fondation de la France Libre et la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

Sans citer les noms d’Emmanuel Macron et Marine Le Pen, ces organisations soulignent que « notre pays se retrouve à nouveau (…) dans une situation périlleuse. Face à ce choix crucial pour son avenir, nous voulons rester fidèles à nos valeurs humanistes ».

« Ce second tour de l’élection coïncide avec la Journée nationale du souvenir des victimes et des héros de la déportation. Au moment où le destin de notre pays est en jeu, dans un contexte plus incertain encore qu’en 2017 avec le retour de la guerre sur le sol européen, nous nous souvenons des leçons du passé et appelons à une mobilisation forte pour faire un choix clair en faveur des valeurs républicaines et démocratiques », conclut la déclaration.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...