Israël en guerre - Jour 260

Rechercher

France : Des policiers du Raincy vus arrachant des affiches pour les otages du Hamas

L’ordre aurait pu être donné par la mairie par peur d’un mécontentement d’individus anti-Israël

Des policiers du Raincy vus arrachant des affiches pour les otages, au Raincy, en octobre 2023. (Crédit : Riveline / Twitter)
Des policiers du Raincy vus arrachant des affiches pour les otages, au Raincy, en octobre 2023. (Crédit : Riveline / Twitter)

Une vidéo, tournée ces derniers jours au Raincy (Seine-Saint-Denis), fait le tour des réseaux sociaux depuis hier : elle montre deux agents de la police municipale retirer des affiches collées pour les otages.

La séquence a été largement commentée, provoquant une vague de mécontentement.

L’avocat et député européen Gilbert Collard s’est indigné de l’action des agents municipaux.

Il a accusé le maire Jean-Michel Genestier d’avoir donné l’ordre de faire retirer ces affiches. Certains internautes ont estimé que cela pourrait être par peur d’un mécontentement d’individus anti-Israël. Le maire ne s’est pas exprimé publiquement sur le sujet.

Aux États-Unis comme en France, des affiches collées dans les rues afin de sensibiliser sur le sort des otages enlevés par le Hamas le 7 octobre ont été arrachées par des individus anti-Israël, militants d’extrême gauche, d’extrême droite ou islamistes. Tous s’offusquent que les otages du Hamas puissent être considérés comme des victimes.

Parmi eux : la députée France insoumise Ersilia Soudais, connue pour son positionnement anti-Israël, qui a reçu un tract sur un bébé otage à la porte de son bureau à l’Assemblée nationale, et qui s’est plaint d’un « harcèlement de cinglé » pour cette même raison.

Les groupes terroristes du Hamas et du Jihad islamique détiennent environ 240 otages de tous âges, Israéliens, binationaux et étrangers, à Gaza depuis le 7 octobre, date de leur assaut d’ampleur sur le sud d’Israël lors duquel 1 400 Israéliens ont été tués.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.