Israël en guerre - Jour 145

Rechercher

Fusillade présumée à Lod : 6 personnes blessées, dont deux jeunes enfants

Un enfant de 8 ans a été opéré après avoir été grièvement blessé par balle ; l'attaque s'est produite dans un complexe qui appartiendrait à une famille du crime organisé

Illustration : Pompiers et policiers sur les lieux de l’explosion d’une voiture, à Rishon Lezion, le 3 juillet 2022. (Crédit : Yossi Aloni/Flash90)
Illustration : Pompiers et policiers sur les lieux de l’explosion d’une voiture, à Rishon Lezion, le 3 juillet 2022. (Crédit : Yossi Aloni/Flash90)

Six personnes, dont deux jeunes enfants, ont été blessées jeudi soir lors d’une fusillade criminelle présumée dans la ville de Lod (centre).

Un garçon de 8 ans grièvement blessé dans la fusillade a été opéré à l’hôpital Yitzhak Shamir, où les cinq autres victimes ont également été soignées.

L’hôpital a indiqué qu’un autre des patients est âgé de 2 ans et a décrit les autres comme étant jeunes, mais n’a pas précisé leur âge. Tous souffrent de blessures légères à modérées.

La police a déclaré avoir ouvert une enquête. Aucune arrestation n’a encore été annoncée.

La fusillade s’est produite dans ce que la police a décrit comme un complexe à Lod, que le site d’information Walla a identifié comme appartenant à une famille locale du crime organisé.

« Une nouvelle nuit de terreur et de folie pour la communauté arabe. Une criminalité endémique, avec des blessures graves et des balles qui transpercent le corps des enfants », a écrit sur Twitter le député Waleed Alhwashla (Raam). « Dans un pays civilisé, on s’attendrait à ce que les responsables d’aujourd’hui en tirent les conclusions qui s’imposent et démissionnent », a-t-il ajouté.

Les communautés arabes d’Israël assistent depuis quelques années à une recrudescence des violences, entraînée principalement par le crime organisé – mais pas seulement. Les Arabes israéliens estiment que la police a été dans l’incapacité de sévir contre les organisations criminelles puissantes et qu’elle détourne le regard de ces violences depuis des années – avec des conflits entre familles, des guerres de gangs et des violences faites aux femmes.

Selon le groupe de campagne anti-violence Abraham Initiatives, 43 Arabes ont été tués dans des homicides depuis le début de l’année 2023.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.