Gantz : Israël va accorder un prêt de 500 M de shekels aux Palestiniens
Rechercher

Gantz : Israël va accorder un prêt de 500 M de shekels aux Palestiniens

Le prêt sera remboursé à partir des fonds confisqués à l'Autorité palestinienne et destinés aux terroristes

Le ministre de la Défense, Benny Gantz, prend la parole lors d'une cérémonie de remise des diplômes du Collège de la défense nationale d'Israël, à l'extérieur de Tel Aviv, le 14 juillet 2021. (Crédit : Forces de défense israéliennes) 
Le ministre de la Défense, Benny Gantz, prend la parole lors d'une cérémonie de remise des diplômes du Collège de la défense nationale d'Israël, à l'extérieur de Tel Aviv, le 14 juillet 2021. (Crédit : Forces de défense israéliennes) 

Le ministre de la Défense Benny Gantz déclare qu’Israël offre un prêt de 500 millions de shekels à l’Autorité palestinienne afin d’empêcher son effondrement.

Cet arrangement permet au gouvernement israélien de contourner efficacement une loi adoptée en 2018 qui l’oblige à compenser les paiements que l’AP verse aux Palestiniens blessés, emprisonnés ou tués par Israël – y compris les terroristes avoués – en confisquant le même montant sur les recettes fiscales palestiniennes qu’Israël perçoit.

Le prêt d’un demi-milliard de shekels qu’Israël accorde à l’Autorité palestinienne sera remboursé à partir de ces fonds confisqués.

L’annonce de Gantz est intervenue après une réunion qu’il a tenue la veille avec le président de l’AP, Mahmoud Abbas, qui porte également le nom de guerre d’Abou Mazen. Il s’agissait de la première rencontre de ce type entre des responsables israéliens et palestiniens de haut niveau depuis près de dix ans.

« J’ai dit à Abou Mazen [nom de Mahmoud Abbas] que nous n’allions nulle part et que les Palestiniens n’allaient nulle part. Je me suis rendu à cette réunion afin d’instaurer la confiance et de préserver les intérêts de l’État d’Israël et les liens importants que nous entretenons avec l’Autorité palestinienne, que nous devons, selon moi, renforcer », déclare Gantz.

« Plus l’Autorité palestinienne se renforce, plus le Hamas s’affaiblit, et tant qu’elle aura une meilleure gouvernance, nous aurons plus de sécurité et nous devrons moins agir », ajoute-t-il.

Le ministre de la Défense affirme qu’Israël reconnaîtra également le statut de milliers de Palestiniens vivant actuellement en Cisjordanie sans papiers, dont la plupart sont venus de la bande de Gaza ou de l’étranger sans les autorisations nécessaires au fil des ans. Cela ne s’appliquera qu’aux adultes et sera effectué selon les protocoles de sécurité pertinents, a indiqué son bureau.

Israël numérise également un grand nombre de ses demandes de permis pour les Palestiniens afin de rationaliser le processus et de le rendre moins cher et plus facile, selon M. Gantz.

16 000 Palestiniens supplémentaires seront également autorisés à travailler en Israël, dont 1 000 spécifiquement dans le tourisme, et Israël approuvera également davantage de constructions dans la zone C de la Cisjordanie, qui est sous le contrôle total de la sécurité israélienne, dit-il.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...