Gaza: arrestation de trois jihadistes présumés qui tentaient de passer en Egypte
Rechercher

Gaza: arrestation de trois jihadistes présumés qui tentaient de passer en Egypte

Les forces de sécurité ont "déjoué à l'aube une tentative d'infiltration en Egypte par la frontière sud de la bande de Gaza", a indiqué le ministère de l'Intérieur de l'enclave

Les forces de sécurité palestiniennes loyales au Hamas montent la garde au poste frontière de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, le 8 janvier 2019. (Abed Rahim Khatib/Flash90)
Les forces de sécurité palestiniennes loyales au Hamas montent la garde au poste frontière de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, le 8 janvier 2019. (Abed Rahim Khatib/Flash90)

Trois jihadistes présumés qui tentaient de passer en Egypte illégalement par le poste-frontière de Rafah, dans la bande de Gaza, ont été arrêtés après un échange de tirs, ont indiqué vendredi des responsables de l’enclave palestinienne.

Les forces de sécurité ont « déjoué à l’aube une tentative d’infiltration en Egypte par la frontière sud de la bande de Gaza », a indiqué Ilyad al-Bazam, porte-parole du ministère de l’Intérieur de l’enclave, dirigée par le groupe terroriste islamiste Hamas.

Après un échange de tirs, « les trois hommes armés ont été arrêtés et une enquête a été diligentée », a ajouté ce responsable, précisant que les forces de sécurité à Gaza patrouillaient la frontière avec l’Egypte à la suite de cet incident.

Selon une source sécuritaire à Gaza, les trois hommes sont des Palestiniens « appartenant à un groupe salafiste extrémiste », terme utilisé par les autorités locales pour qualifier les partisans de groupes jihadistes internationaux.

Deux attentats suicides simultanés attribués à des éléments salafistes et visant les forces de police avaient fait trois morts fin août dans la bande de Gaza, territoire situé entre Israël et l’Egypte et où vivent deux millions de Palestiniens.

Le Hamas, issu des Frères musulmans, exerce un pouvoir sans partage sur Gaza depuis plus d’une décennie. Il est confronté depuis des années au défi représenté par cette mouvance salafiste, et plus particulièrement à la frange jihadiste au sein de cette dernière.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...