Gaza: démission du président de la Commission d’enquête de l’ONU
Rechercher

Gaza: démission du président de la Commission d’enquête de l’ONU

David Crane avait été nommé en juillet pour enquêter sur les violences survenues depuis mars à Gaza, au cours de manifestations organisées et encouragées par le Hamas

Le professeur David Crane donne une conférence en octobre 2017,  l'université de  Syracuse (Crédit : capture d'écran YouTube)
Le professeur David Crane donne une conférence en octobre 2017, l'université de Syracuse (Crédit : capture d'écran YouTube)

Le président de la Commission d’enquête du Conseil des droits de l’homme de l’ONU sur les violences à Gaza, le professeur américain David Crane, a démissionné pour « raisons personnelles », a annoncé mercredi le Conseil.

L’ambassadeur slovène Vojislav Suc, qui préside actuellement le Conseil des droits de l’homme (CDH), a accepté sa démission et va devoir nommer un nouveau président de la Commission, composée également de Sara Hossain (Bangladesh) et de Kaari Betty Murungi (Kenya), a indiqué un communiqué officiel.

Ancien procureur en chef du Tribunal spécial sur la Sierra Leone, M. Crane avait été nommé le 25 juillet pour enquêter sur les violences survenues depuis mars dans la bande de Gaza où au moins 171 émeutiers palestiniens ont été tués par des tirs israéliens au cours de manifestations organisées et encouragées par le Hamas.

La Commission d’enquête a été décidée le 18 mai par une résolution du CDH de l’ONU, contre l’avis des Etats-Unis, qui se sont retirés le mois suivant du Conseil qualifié de « cloaque » anti-Israël.

Un grand cerf-volant incendiaire lancé depuis Gaza a été retiré des lignes de courant à proximité du kibboutz Sufa, le 11 août 2018. (Crédit : compagnie d’électricité d’Israël)

La Commission d’enquête devra rendre son rapport final en mars 2019.

Le CDH a été créé en 2006 pour promouvoir et protéger les droits de l’homme à travers le monde, mais ses rapports ont souvent contredit les priorités américaines.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...