Gaza : un enfant met en garde ‘Trump, l’idiot’ et ‘Netanyahu, fils d’une juive’
Rechercher

Gaza : un enfant met en garde ‘Trump, l’idiot’ et ‘Netanyahu, fils d’une juive’

Lors d'une manifestation contre la décision du président américain sur Jérusalem, un enfant masqué dit : "nous piétinerons vos soldats"

Un jeune garçon insulte le président américain Donald Trump et menace Israël lors d'un rassemblement du Hamas à Gaza, en décembre 2017 (Crédit : Capture d'écran: vidéo MEMRI)
Un jeune garçon insulte le président américain Donald Trump et menace Israël lors d'un rassemblement du Hamas à Gaza, en décembre 2017 (Crédit : Capture d'écran: vidéo MEMRI)

Lors d’une manifestation contre la décision du président américain Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël, un jeune enfant a été filmé lors d’un rassemblement du Hamas à Gaza au début du mois, menaçant ‘Trump l’idiot’ et ‘Netanyahu, le fils d’une femme juive’ dans un clip qui a été partagé à de nombreuses reprises sur les réseaux sociaux palestiniens.

La vidéo, traduite par MEMRI, le Middle East Media Research Institute, a été filmée lors d’un rassemblement de soutien au groupe terroriste du Hamas, qui gouverne l’enclave côtière.

Un enfant, Ahmad Idriss, qui portait un uniforme militaire, dont une cagoule, avait un message pour le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le président américain Donald Trump.

« C’est un message à Trump l’idiot. Toi, l’idiot, votre promesse à Israël ne sera pas couronnée de succès. Toi, l’imbécile, Jérusalem est la capitale de la Palestine pour l’éternité », s’est écrié Idriss en regardant en direction de la caméra.

Dans une allocution prononcée plus tôt ce mois-ci à la Maison Blanche, Trump a défié les mises en garde du monde entier et a insisté sur le fait que — après des échecs répétés pour parvenir à la paix — une « nouvelle approche » était nécessaire depuis longtemps et a décrit sa décision comme étant le reflet de la réalité.

La décision a été saluée par Netanyahu et par les dirigeants d’une grande partie du spectre politique israélien – à l’exception des partis arabes regroupés au sein de la Liste arabe unie. Trump a cependant souligné qu’il ne spécifiait pas les limites de la souveraineté israélienne dans la ville, et a appelé à ne pas changer le statu quo dans les Lieux saints de la ville.

« Je dis à cet idiot Benjamin Netanyahu, fils d’une femme juive, que vous ne connaissez pas vos propres origines », peut-on voir l’enfant poursuivre. « Ici à Gaza, nous écraserons la tête de vos soldats, comme nous l’avons fait à Nahal Oz ».

Lors d’une attaque en juillet 2014, des hommes armés du Hamas ont émergé d’un tunnel d’attaque terroriste près du kibboutz de Nahal Oz et se sont infiltrés dans une base de l’armée israélienne et tué cinq soldats, lors de l’opération Bordure protectrice.

Le garçon de Gaza a continué à invectiver Netanyahu à maintes reprises en le traitant d‘ « idiot » et de « fils d’une femme juive ».

« Ici à Gaza, il y a des hommes qui ne craignent pas la mort. Vous comprenez, fils d’une femme juive ? Vous n’avez aucune source dans l’histoire. Vous comprenez, fils d’une femme juive ? », a-t-il lancé.

« Jérusalem est à nous, c’est notre capitale. Nous ne renoncerons pas à un seul pouce de la terre de Palestine. Vous comprenez, fils d’une femme juive ? Vous comprenez, fils d’une femme juive ? ».

Il a même nié le fait que les Juifs étaient une entité historique et a menacé de commettre des actes de violence, avant de finir de façon incongrue avec des bénédictions pour la paix.

« Vous n’avez jamais existé dans l’histoire. vous comprenez, espèce d’imbécile ? », s’est exclamé l’enfant. « Si vous ne comprenez pas, nous, les enfants de Gaza, vous écraserons jusqu’à ce que vous le compreniez. Vous le comprenez, fils d’une femme juive ? La paix et la miséricorde et les bénédictions d’Allah sont sur vous ».

Le Hamas a appelé à plusieurs reprises à une nouvelle Intifada contre Israël, exhortant les Palestiniens à affronter les soldats et les résidents d’implantations.

Il a permis à des milliers de Gazaouis d’affronter les troupes israéliennes à la barrière frontalière de Gaza régulièrement depuis la décision de Trump. Son chef, Ismail Haniyeh, a salué la « bénédiction de l’Intifada » et a exhorté à la libération de Jérusalem, et a fait savoir que le groupe cherchait à intensifier la violence contre Israël.

L’intervieweur a également parlé à une femme qui avait amené son bébé avec elle au rassemblement.

Elle a expliqué qu’elle l’avait amené au rassemblement pour qu’il en vienne à « aimer le Hamas et les Brigades al-Qassam », se référant à la branche armée du Hamas.

« Nous amenons nos jeunes enfants pour leur apprendre à aimer le Hamas. Peu importe ce que les Juifs ou le monde arabe font au Hamas, nous le soutiendrons », a-t-elle déclaré tandis que son bébé hurlait.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...