Israël en guerre - Jour 150

Rechercher

GB : Un dentifrice tchèque retrouvé près d’un refuge d’orphelins survivants de la Shoah

Les enfants, venus de Prague en 1945 grâce au philanthrope Leonard Montefiore, ont brièvement séjourné dans un village de Lake District avant de trouver une nouvelle famille

Un tube de dentifrice tchèque trouvé à l'endroit où un groupe de 300 survivants de la Shoah a séjourné, à Troutbeck Bridge, dans le Lake District en Angleterre, en 1945. (Capture d’écran Twitter : utilisé conformément à l’article 27a de la loi sur les droits d’auteur)
Un tube de dentifrice tchèque trouvé à l'endroit où un groupe de 300 survivants de la Shoah a séjourné, à Troutbeck Bridge, dans le Lake District en Angleterre, en 1945. (Capture d’écran Twitter : utilisé conformément à l’article 27a de la loi sur les droits d’auteur)

Un tube de dentifrice tchèque vieux de près de quatre-vingts ans a été retrouvé à Lake District, en Angleterre, par des chercheurs dépêchés sur place pour recueillir des informations sur un groupe d’enfants ayant séjourné à cet endroit après avoir été sauvé de la Shoah, a-t-on appris samedi.

Quelque 300 orphelins juifs auraient donc séjourné à Calgarth Estate, à Troutbeck Bridge, à leur arrivée de Prague en 1945.

Des chercheurs de l’Université du Staffordshire sont à la recherche d’objets personnels qui leur auraient appartenu, a dit la BBC.

Kevin Colls, archéologue spécialisé dans les génocides qui dirige les fouilles, a fait savoir que l’origine du dentifrice le reliait clairement aux enfants.

« C’est intéressant car il a été fabriqué dans ce qui était alors la République tchèque : il existe donc un lien avec le ghetto d’où étaient originaires les enfants qui ont séjourné ici », a-t-il déclaré.

« Un grand nombre de traces ont été perdues : nous avons des documents et des archives, mais pas de preuves matérielles sur les lieux-mêmes », a ajouté Colls.

Le résultat des fouilles sera visible dans le cadre de l’exposition Lake District Holocaust Project, à la bibliothèque de Windermere, dans la section des « enfants de Windermere ».

Le périple de ces enfants vers la Grande-Bretagne avait commencé en juin 1945 lorsque le ministère de l’Intérieur avait accepté la demande du philanthrope Leonard Montefiore d’accorder à 1 000 enfants déplacés la permission d’entrer au Royaume-Uni.

Montefiore était l’un des fondateurs du Central British Fund for German Jewry (CBF, aujourd’hui World Jewish Relief), qui a sauvé quelque 65 000 Juifs de l’Europe nazie avant la Seconde Guerre mondiale.

Enfants à l’école du Calgarth Estate vers 1946. (Crédit : Lake District Holocaust Project)

L’accord du ministère de l’Intérieur était assorti de la condition que les organisations de réfugiés prennent en charge le financement et la logistique du projet, ainsi que le dépistage médical.

Un appel de fonds d’un million de livres sterling (81 millions de livres sterling en valeur d’aujourd’hui) avait alors été lancé par la CBF, avec le slogan de « C’EST VOTRE DEVOIR », de manière à aider ces enfants à retrouver « le sourire et la santé ».

Grâce aux fonds collectés, 732 enfants âgés de 8 à 16 ans (dont environ 80 filles) ont finalement pu venir au Royaume-Uni. Trois cents d’entre eux, pour la plupart libérés de Theresienstadt en mai 1945 sont arrivés en août de la même année dans la région des lacs.

Jack Aizenberg, un adolescent qui avait survécu à Buchenwald et à une marche de la mort de plus de 300 km, décrivait cette expérience, dans un documentaire de la BBC de 2010, comme un passage « de l’enfer au paradis » .

Lorsque le séjour des enfants à Lake District a pris fin, début 1946, tous ont été accueillis dans des auberges de jeunesse ou des familles au Royaume-Uni.

Robert Philpot a contribué à la rédaction de cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.