GE ventures dirige une série de financements pour une société de fret israélienne
Rechercher

GE ventures dirige une série de financements pour une société de fret israélienne

Freightos cherche à étendre sa base de données sur les tarifs des transports aériens, maritimes et terrestres à l'échelle mondiale

UN cargo  (Crédit: Chen Leopold/Flash90)
UN cargo (Crédit: Chen Leopold/Flash90)

La société israélienne Freightos, qui veut introduire de l’innovation dans le domaine du marché international du fret, a annoncé qu’elle avait mis fin à un cycle de financement de série B qui s’élève à 25 millions de dollars, mené par GE Ventures. Cela porte le financement total de l’entreprise à 50 millions de dollars, a déclaré Freightos.

L’argent sera utilisé pour développer le marché du fret en ligne de la société à l’échelle mondiale – et pour inclure plus de routes mondiales et de compagnies maritimes. Il servira également à développer davantage son logiciel qui permet d’effectuer des comparaisons sur les prix de fret, les itinéraires et les automatisations des ventes.

« Au fur et à mesure que nous nous développons à l’échelle mondiale, notre prochaine étape est de cibler les routes à haut volume d’échanges, comme les itinéraires d’Europe vers les États-Unis », a déclaré Eytan Buchman, le directeur marketing de Freightos.

Le site Web permet déjà aux entreprises de commander des livraisons de marchandises et de comparer les prix sur les routes de la Chine vers les États-Unis ainsi que de l’Inde et du Royaume-Uni vers les États-Unis.

Depuis son lancement en juillet de l’année dernière, la fréquentation du site Freightos Marketplace – un site Web qui permet aux entreprises d’obtenir des comparaisons instantanées, de faire une réservation et de gérer les services de fret de multiples fournisseurs – a vu une augmentation de 600 % des commandes au cours des six premiers mois et une augmentation de 100 % de croissance des commandes au premier trimestre de cette année par rapport au trimestre précédent.

Le site en ligne de freightos pour le transport international (Crédit : Autorisation)
Le site en ligne de freightos pour le transport international (Crédit : Autorisation)

Il y a plus de 10 000 utilisateurs enregistrés sur le site et des dizaines de vendeurs, y compris les 20 premiers transitaires internationaux, a indiqué la compagnie dans un communiqué. Au cœur du marché de Freightos et de son logiciel, il y a une grande technique d’automatisation des données, une méthode de tarification du fret, qui devrait obtenir un brevet, un moteur de routage, et une base de données de centaines de millions de prix de fret maritime, aérien et terrestre, mis à jour quotidiennement.

« L’ère de la logistique numérique est arrivée », a déclaré Zvi Schreiber, le fondateur et le PDG de Freightos. « Et avec, cela facilitera l’importation et l’exportation pour les entreprises du monde entier. Ce secteur autrefois négligé est mûr pour la numérisation ».

La technologie de Freightos numérise déjà les opérations de fret pour plus de 1 000 fournisseurs de logistique et des sociétés mondiales de la chaîne d’approvisionnement, y compris Nippon Express, CEVA Logistics, Hellmann Worldwide Logistics et Sysco Foods. Le Freightos ‘International Freight Index fournit des informations gratuites sur les taux de fret, un service qui, sinon, coûte des milliers de dollars et contribue à accroître la transparence dans le secteur de la livraison de marchandises.

Pas sexy, mais essentiel

L’industrie de la logistique, qui est évalué à des milliards de dollars, « ne donne pas l’impression d’être une industrie de technologie sexy », a déclaré Buchman, mais il « nous permet littéralement d’être nourri, habillé et d’avoir un stock de gadgets ».

« Tout dans le monde vient de quelque part, et c’est cette chaîne d’approvisionnement en amont qui nous permet de maintenir le flot », a-t-il ajouté. « Compte tenu du rôle qu’elle joue dans l’économie mondiale, il n’est pas surprenant que de plus en plus d’entreprises spécialisées en technologie entrent dans l’espace ».

Le directeur du marketing de Freightos Eytan Buchman (Crédit : Autorisation)
Le directeur du marketing de Freightos Eytan Buchman (Crédit : Autorisation)

Les investissements dans la technologie de la chaîne d’approvisionnement sont passés d’un peu plus de 2 milliards de dollars en 2015 à plus de 5 milliards de dollars en 2016, a-t-il déclaré, avec l’entrée sur le marché d’Amazon, Uber et Alibaba.

« La livraison des marchandises se fera par le biais de conteneurs, de colis et d’avions dans un avenir prévisible. La course est maintenant lancée pour voir qui peut déplacer les données de fret au mieux », a expliqué Buchman.

La base de données mondiale sur les fret de Freightos comprend plus de 300 millions d’options d’expédition unique pour différents itinéraires et types d’expédition, a indiqué la compagnie.

« En seulement cinq ans, la technologie Freightos a aidé un millier de fournisseurs en logistique à fonctionner plus efficacement, tandis que le Freightos Marketplace a affiché des indicateurs de croissance et de fidélisation fantastiques », a s’est réjoui Jonathan Pulitzer, le directeur général de GE Venture en Israël.

En août 2016, Freightos, basé à Jérusalem, a acquis WebCargoNet, un fournisseur de technologie dans la gestion du débit de fret aérien basé à Barcelone et eBookings.

Fondée par l’entrepreneur Zvi Schreiber, Freightos a son siège à à Hong Kong. Ses investisseurs sont Aleph VC, Annox Capital, Gold Lion Holdings Limited, ICV, Master (HK) Toys, MSR Capital, OurCrowd et Sadara Ventures.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...