Gett a généré 1 Md de $ de revenus en 2018 ; la start-up vise la rentabilité
Rechercher

Gett a généré 1 Md de $ de revenus en 2018 ; la start-up vise la rentabilité

Vostok New Ventures, un fonds d’investissement de Stockholm, a expliqué que l’entreprise de covoiturage réalise 100 millions de courses par an dans le monde

Un Gett Taxi à Tel Aviv. Illustration. (Crédit : autorisation)
Un Gett Taxi à Tel Aviv. Illustration. (Crédit : autorisation)

Gett, une application de covoiturage basée en Israël, a généré près d’un milliard de dollars de revenus de ses services. La moitié de ses activités ont été réalisées à New York et Londres, selon le groupe d’investissement Vostok New Ventures Ltd basé à Stockholm.

Dans son rapport financier pour le deuxième trimestre et le premier semestre de l’année 2018, Vostock, qui détient des parts de Gett, a expliqué que Gett réalise 100 millions de courses par an, et vise à devenir rentable sur chaque marché au premier semestre de 2019.

Fondé en 2010, Gett a récolté environ 700 millions de dollars, selon Start-Up Nation Central, qui suit l’industrie de la technologie d’Israël. Dans sa levée de fonds de juin, l’entreprise a obtenu 80 millions de dollars auprès d’investisseurs, notamment Volkswagen et Vostok New Ventures. Avec cette levée de fonds, Gett est évalué à 1,4 milliards de dollars.

Aux Etats-Unis, Gett, qui opère sous la dénomination commerciale Juno, a montré « une croissance extraordinaire pendant l’année dernière », précisait le rapport. Actuellement, plus de 50 % des chauffeurs de taxi de New York City sont inscrits sur Juno – environ 45 000 sur 80 000 chauffeurs. Gett US (Juno) espère être rentable l’année prochaine, selon le rapport.

A la fin de juin 2018, Vostok détenait 5,6 % des parts de Gett, ce qui correspondait à un investissement du fonds de 55,5 millions de dollars.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...