Gila Gamliel : Israël a trouvé le navire responsable de la marée noire
Rechercher

Gila Gamliel : Israël a trouvé le navire responsable de la marée noire

La ministre de la Protection de l'environnement, Gila Gamliel, a annoncé que le navire qui a causé la marée noire qui a recouvert les côtes d'Israël le mois dernier a été identifié

Des soldats nettoient le goudron sur la plage de Palmachim suite à une marée noire en mer, qui a recouvert la majeure partie des côtes israéliennes, le 22 février 2021. (Yonatan Sindel/Flash90)
Des soldats nettoient le goudron sur la plage de Palmachim suite à une marée noire en mer, qui a recouvert la majeure partie des côtes israéliennes, le 22 février 2021. (Yonatan Sindel/Flash90)

La ministre de la Protection de l’environnement, Gila Gamliel, a annoncé mercredi que les enquêteurs ont identifié le navire responsable de la gigantesque marée noire qui a recouvert les côtes israéliennes de goudron le mois dernier.

« Nous avons mis la main sur le navire criminel », a déclaré Mme Gamliel dans un tweet, sans donner plus de détails sur l’enquête.

« Notre bras long atteindra tous ceux qui nuisent à notre nature, à la mer et à nos plages », a-t-elle ajouté.

La pollution par le goudron a touché 160 kilomètres des 195 kilomètres de côtes méditerranéennes, le goudron s’écoulant encore sur de nombreuses plages. Il a également pollué des plages au Liban.

Mme Gamliel a déclaré lundi que le ministère avait enquêté sur 35 navires au cours des derniers jours.

Des vents puissants et des vagues inhabituellement hautes avaient secoué les côtes israéliennes à la mi-février, entraînant le déversement de tonnes de goudron sur les plages, depuis Rosh Hanikra, au nord près du Liban, jusqu’à Ashkelon.

Cette marée noire, une des pires qu’ait connue Israël depuis des décennies, a été provoquée par le déversement de « dizaines à des centaines de tonnes » de bitume d’un navire, selon le ministère de l’Environnement.

Des équipes de l’armée, des civils et des membres d’ONG ont parcouru les côtes du pays afin de nettoyer les plages.

Dimanche, les autorités israéliennes avaient lavé de tout soupçon un pétrolier grec suspect, ainsi qu’une dizaine d’autres navires.

« Nous nous engageons à déployer tous les efforts nécessaires pour localiser le navire responsable de cette marée noire », avait affirmé la ministre de l’Environnement.

« Il y a des responsables à cette pollution et nous ne laisserons pas impuni ce crime environnemental », avait-elle ajouté.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...