Gilles-Wiliam Goldnadel : « Bilal, bienvenue à Tel Aviv ! »
Rechercher

Gilles-Wiliam Goldnadel : « Bilal, bienvenue à Tel Aviv ! »

L'avocat et chroniqueur a défendu le jeune chanteur qui représentera la France à l'Eurovision confronté à la réapparition de tweets datant de 2014

Le 10 février dernier, l’avocat et chroniqueur Gilles-Wiliam Goldnadel a apporté son soutien au chanteur français selectionné pour coucourir à l’eurovision qui aura lieu à Tel Aviv cette année.

Bilal Hassani, 19 ans, a récemment dû se justifier de plusieurs tweets datant de cinq ans – il avait alors 14 ans – visant l’Etat d’Israël et défendant Dieudonné qui sont remontés à la surface. Il a démenti en être l’auteur, parlant d’un « compte commun ».

C’est un militant d’extrême droite, Damien Rieu, qui aurait « déterré » ces anciens messages, rapporte le Huffington Post. Le journal, de préciser que Rieu a déjà propagé des « fake news » par le passé.

« Bilal, c’est pas ma came musicale, et puis ça tombe bien parce que l’Eurovision, ce n’est pas ma came non plus, a affirmé Goldnadel sur le plateau de Salut les Terriens. (…) Ceci posé, si on pouvait lui lâcher la grappe cinq secondes. Qu’est-ce qu’on lui reproche à ce môme ? Quand il avait 14 ans, d’avoir tweeté un truc anti-Israël ? Il s’en repent en plus. Je lui accorde mon pardon très chrétien ».

« Ensuite d’avoir plaisanté dans une danse un peu parodique ! Ce n’est pas parce que Bilal est arabe qu’il n’a pas le droit de plaisanter, y compris sur les attentats. Alors, je lui dis, très sincèrement : ‘Bilal, bienvenue à Tel-Aviv !' »

« Je ne devrais même pas avoir à répondre à tous ces mensonges, mais je constate bien que je ne peux pas garder le silence, » avait répliqué Bilal Hassani face caméra dans une vidéo postée le 1er février dernier.

Le mettent en cause « des tweets qui lui sont attribués et dans lesquels il aurait tenu des propos violents à l’égard d’Israël, détaille le Huffington Post. Relayées sur les réseaux, différentes captures d’écran montrent par exemple le message suivant : ‘Êtes-vous stupide? Le crime contre l’humanité vient d’Israël.’ Mais selon les comptes qui le partagent, dont celui du militant d’extrême droite Damien Rieu, l’horaire et la date d’envoi diffèrent. Et le message n’existe plus sur le compte de Bilal Hassani ».

Pourtant le jeune chanteur se justifie : « Quand j’avais 14 ans, je n’étais pas le seul à avoir accès à mon compte Twitter. Il y avait plusieurs personnes qui avaient mon mot de passe et il s’est passé des choses qui étaient hors de mon contrôle et de ma connaissance. »

« La seule chose que je peux dire, continue-t-il c’est que même si c’était vraiment arrivé, j’avais 14 ans. Et on peut tous faire des grosses grosses grosses bêtises, mais la réalité dans tout ça c’est que je n’ai même pas à vous dire cela parce que c’est faux. Je n’ai jamais dit ou pensé ça. Je garde toujours les mêmes valeurs : on devrait tous pouvoir vivre en paix, partager nos cultures, malgré nos différences de sexe, de religion ou autre. »

Bilal Hassani est la cible de menace de nature injurieuse et homophobe, avait-t-il expliqué à la chaîne d’information israélienne Hadashot.

Il refuse de céder à la pression, ajoutant qu’il rêve de participer à l’Eurovision depuis qu’il est tout petit et qu’il ne cédera pas à l’intimidation.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...