Rechercher

Grippe : Une femme enceinte de 31 ans meurt à Jérusalem ; le bébé est en bonne santé

La femme était enceinte de 9 mois lorsqu'elle a contracté le virus ; son fils est né par césarienne avant que la mère ne soit placée sous respirateur

Illustration : Une ambulance à l'hôpital Hadassah Ein Kerem à Jérusalem, le 4 novembre 2015. (Crédit : Yonatan Sindel/ Flash90)
Illustration : Une ambulance à l'hôpital Hadassah Ein Kerem à Jérusalem, le 4 novembre 2015. (Crédit : Yonatan Sindel/ Flash90)

Une femme enceinte de 31 ans est décédée vendredi à Jérusalem après avoir contracté la grippe.

La femme, dont le nom n’a pas été révélé, était enceinte de neuf mois lorsqu’elle est tombée malade il y a deux semaines.

Après avoir été hospitalisée à l’hôpital Hadassah, le bébé est né par césarienne. L’enfant est en bonne santé.

Immédiatement après l’opération, la femme a été placée sous respirateur pour complications respiratoires, mais son état s’est encore détérioré et l’équipe médicale n’a pas pu lui sauver la vie.

Selon la Treizième chaîne, une fillette de 8 ans du centre du pays est également sous respirateur à l’hôpital Meir de Kfar Saba après avoir aussi contracté la grippe.

Selon le reportage, la fillette a souffert de fièvre et de maux de gorge pendant deux jours avant de commencer à avoir des difficultés à respirer. Les membres de sa famille ont dû pratiquer la réanimation cardio-pulmonaire sur la fillette avant qu’elle ne soit transportée à l’hôpital pour y être soignée.

Au début du mois, Yosef Naim, 6 ans, de Netivot, est décédé après s’être endormi avec de la fièvre. Il ne s’est pas réveillé. Les experts de la santé pensent qu’il a été atteint d’une myocardite – une inflammation du cœur – due à des complications de la grippe.

Le ministère de la Santé a prévenu cette semaine qu’il constatait une augmentation inquiétante du nombre de cas de grippe et qu’il prenait des mesures pour y faire face, parallèlement aux efforts déployés pour lutter énergiquement contre l’augmentation des cas de COVID.

Le ministère a déclaré mercredi dans un communiqué que, depuis le début de la saison de la grippe, 1 088 personnes avaient été hospitalisées pour cause de grippe, dont 401 enfants et 70 femmes enceintes.

Les autorités sanitaires ont mis en garde contre une « double épidémie », les hôpitaux étant submergés par des vagues simultanées de patients atteints de la grippe et de la COVID-19. L’hiver dernier, ces craintes ne se sont pas concrétisées, les restrictions ayant permis d’éradiquer la plupart des cas de grippe, mais cette année, une augmentation est déjà constatée.

Le ministère de la Santé a exhorté toutes les personnes âgées de six mois et plus à se faire vacciner contre la grippe, en précisant qu’elles pouvaient être vaccinées en même temps que contre la COVID-19 pour les personnes éligibles.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...