Rechercher

Haïfa : Un homme attaqué par un sanglier en promenant son chien

L'homme de 69 ans, hospitalisé dans un état modéré, est la seconde victime d'un sanglier aux abords de la ville du nord

Des sangliers dans un quartier résidentiel de la ville de Haïfa, le 5 décembre 2019. (Crédit ; MENAHEM KAHANA / AFP)
Des sangliers dans un quartier résidentiel de la ville de Haïfa, le 5 décembre 2019. (Crédit ; MENAHEM KAHANA / AFP)

Un homme de 69 ans a été attaqué et modérément blessé par un sanglier dans la ville de Haïfa, dans le nord du pays, alors qu’il promenait son chien, ont annoncé les services de secours.

Les urgentistes du Magen David Adom ont indiqué qu’ils avaient retrouvé l’homme inconscient et blessé. Il a été pris en charge dans un état modéré à l’hôpital Rambam, à proximité.

« Il nous a dit qu’alors qu’il était en train de promener son chien, il a été attaqué et blessé par un sanglier », a déclaré un médecin.

L’homme est le second résident de Haïfa à avoir été attaqué par un sanglier.

En décembre, une femme avait été modérément blessée par un sanglier alors qu’elle se promenait avec sa famille dans la forêt d’Ofer, près de Haïfa.

Les sangliers, une espèce de la famille des suidés présente dans toute l’Europe, en Asie et en Afrique, peut faire jusqu’à deux mètres de longueur – même si la majorité est plus petite.

Des sangliers dans une zone résidentielle de la ville de Haïfa, dans le nord du pays, le 5 décembre 2019. (Crédit : MENAHEM KAHANA / AFP)

Ces dernières années, leur population s’est multipliée et elle est devenue plus audacieuse, entrant dans les villes et dans les communautés de la région du Carmel et notamment à Haïfa.

Les confinements entraînés par le coronavirus qui ont réduit la vie et les déplacements publics, ainsi que l’interdiction, en 2019, de chasser les sangliers dans les villes, ont eu pour conséquence une invasion accrue de ces animaux.

La ville de Rome est aussi touchée par ce phénomène mais à cause de problème de ramassage d’ordures.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...