Hamas : Israël « paiera le prix » de la fermeture de la zone de pêche de Gaza
Rechercher

Hamas : Israël « paiera le prix » de la fermeture de la zone de pêche de Gaza

Le groupe terroriste dit s'opposer à une trêve tant que les troubles à Jérusalem ne sont pas terminés, et menacent d'une escalade si les élections palestiniennes sont retardées

Des combattants des Brigades Ezzedine al-Qassam, la branche armée du mouvement Hamas, dans le camp de réfugiés de Nuseirat, dans le centre de la bande de Gaza, le 18 avril 2021. (MAHMUD HAMS / AFP)
Des combattants des Brigades Ezzedine al-Qassam, la branche armée du mouvement Hamas, dans le camp de réfugiés de Nuseirat, dans le centre de la bande de Gaza, le 18 avril 2021. (MAHMUD HAMS / AFP)

Le groupe terroriste Hamas a réagi avec véhémence lundi à la fermeture totale par Israël de la zone de pêche de Gaza en réponse aux tirs de roquettes incessants en provenance de la bande, déclarant qu’il n’accepterait pas ces restrictions et que cette politique aurait de graves répercussions.

Parallèlement, le cabinet de sécurité israélien devrait se réunir à 15 heures pour discuter des mesures à prendre en réponse à l’escalade sur le front de Gaza ainsi qu’à Jérusalem-Est, où des affrontements quotidiens ont lieu depuis une semaine.

« Israël en supportera les conséquences », a déclaré le Hamas, selon le site d’information Ynet. « La fermeture de la bande de Gaza aux pêcheurs est une violation flagrante de leurs droits et constitue une forme d’agression permanente contre notre peuple. La politique agressive d’Israël envers le peuple palestinien ne brisera pas son esprit inébranlable, n’affaiblira pas son poing et ne limitera pas sa détermination.

« Nous n’accepterons pas de mesures restrictives et de pressions sur le peuple palestinien, et Israël supportera les conséquences de son comportement agressif », a déclaré le groupe terroriste.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...