HaYamin HaHadash raille la gauche avec une fausse pub pour un parfum
Rechercher

HaYamin HaHadash raille la gauche avec une fausse pub pour un parfum

"Nominations judiciaires... Gouvernance... Séparation des pouvoirs - Pour moi, ça sent la démocratie", plaisante la ministre Ayelet Shaked dans un nouveau clip

La co-présidente de HaYamin HaHadash et ministre de la Justice Ayelet Shaked dans un clip satirique de campagne diffusé le 18 mars 2019. (Capture d'écran : Twitter)
La co-présidente de HaYamin HaHadash et ministre de la Justice Ayelet Shaked dans un clip satirique de campagne diffusé le 18 mars 2019. (Capture d'écran : Twitter)

Le parti HaYamin HaHadash a diffusé un clip satirique de campagne lundi qui tourne en dérision les craintes nourries par la gauche israélienne de ce que la formation puisse chercher à affaiblir le système judiciaire israélien.

Dans cette fausse publicité pour un parfum appelé « Fascisme, par Ayelet Shaked », la ministre de la Justice, qui est également la co-présidente de HaYamin HaHadash, pose en modèle sensuel tandis qu’une voix énumère en murmurant les objectifs poursuivis par Shaked :

« Révolution judiciaire », soupire la voix, « recul de l’activisme judiciaire… Nominations judiciaires… gouvernance… séparation des pouvoirs… Maîtrise de la Haute-cour… »

Puis, trente secondes après le début du clip – il en fait 44 en totalité – Shaked prend le parfum et le vaporise dans l’air. La musique douce cesse et, levant les sourcils, elle affirme en plaisantant : « Pour moi, ça sent la démocratie ».

Alors que Shaked se lève et s’éloigne de la caméra, la publicité promet que « la prochaine révolution arrive ».

HaYamin HaHadash a largement consacré sa campagne électorale à rappeler la nomination par Shaked de magistrats plus conservateurs à la Cour suprême israélienne et ses initiatives de réforme dans le système judiciaire.

Le clip a été partagé sur Twitter par Naftali Bennett, co-dirigeant de HaYamin HaHadash, avec une introduction narquoise : « Le parfum sur les gauchistes risque de ne pas être beaucoup apprécié ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...