Israël en guerre - Jour 260

Rechercher

Herzi Halevi : Israël « se bat pour son droit à vivre en sécurité »

Selon le chef d'état-major de l'armée israélienne, cette "guerre va durer longtemps", Israël mène une guerre "justifiée" contre le groupe terroriste palestinien du Hamas à Gaza

Le chef d'état-major de l'armée israélienne, le lieutenant-général Herzi Halevi, s'adressant à la presse, le 13 janvier 2024. (Crédit : Capture d'écran de l'armée israélienne)
Le chef d'état-major de l'armée israélienne, le lieutenant-général Herzi Halevi, s'adressant à la presse, le 13 janvier 2024. (Crédit : Capture d'écran de l'armée israélienne)

Israël mène dans la bande de Gaza une guerre « juste » contre le groupe terroriste palestinien du Hamas pour défendre « son droit à vivre en sécurité », a déclaré samedi le chef d’état-major de l’armée israélienne, selon qui cette « guerre va durer longtemps ».

« Il est important de se souvenir que nous livrons une guerre plus juste qu’aucune autre, une guerre déclenchée par un ennemi sanguinaire, qui a massacré des innocents de façon inhumaine. Nous n’oublions pas, nous n’oublierons pas et nous continuerons à le rappeler, même à ceux qui essaient de le nier », a souligné le lieutenant-général Herzi Halevi.

Samedi, « ont été approuvés des plans (…) pour continuer le combat et accroître la pression militaire sur le Hamas », qui « a seule permis de ramener de nombreux otages », a dit le chef d’état-major.

« Nous agissons par tous les moyens, la plupart du temps secrètement, pour les ramener et nous continuerons à le faire jusqu’à ce qu’ils reviennent », a-t-il poursuivi.

« Pour obtenir de vrais résultats, nous devons continuer d’opérer en territoire ennemi et ne pas nous laisser extorquer un cessez-le-feu qui ne nous apportera apparemment aucun résultat », a encore dit Halevi.

Sur les quelque 250 otages enlevés par le Hamas lors de ces attaques dans le sud d’Israël le 7 octobre, une centaine a été libérée en échange de prisonniers palestiniens lors d’une trêve fin novembre.

Selon les chiffres des autorités israéliennes, 13 manquent à l’appel, dont 25 sont morts sans que leurs corps n’aient été restitués.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.