Hezbollah: Un dialogue entre Ryad et Téhéran renforcera « l’axe de la résistance »
Rechercher

Hezbollah: Un dialogue entre Ryad et Téhéran renforcera « l’axe de la résistance »

Le mouvement terroriste chiite du Hezbollah est d'ordinaire adepte des déclarations hostiles à l'Arabie saoudite sunnite qui le considère comme une "organisation terroriste"

Le leader du Hezbollah, Hassan Nasrallah, menace de frapper le réacteur nucléaire Dimona d'Israël dans le sud du pays lors d'un discours télévisé le 16 février 2017 (Crédit : Capture d'écran / YouTube)
Le leader du Hezbollah, Hassan Nasrallah, menace de frapper le réacteur nucléaire Dimona d'Israël dans le sud du pays lors d'un discours télévisé le 16 février 2017 (Crédit : Capture d'écran / YouTube)

Les discussions entre l’Iran et l’Arabie saoudite pourront « apaiser » les tensions régionales, a estimé vendredi le chef du mouvement terroriste chiite libanais du Hezbollah, Hassan Nasrallah, grand allié de Téhéran.

Nasrallah a cité des rencontres en Irak entre les deux rivaux régionaux et de récentes déclarations du prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane qui a dit souhaiter « des relations bonnes et spéciales avec l’Iran ».

« Nous soutenons tout dialogue impliquant l’Iran au niveau international ou arabe. Il contribuera à apaiser la région et à renforcer l’axe de la résistance » face à Israël, ennemi juré du Hezbollah et de l’Iran, a indiqué M. Nasrallah.

« L’axe de la résistance » inclut l’Iran et ses alliés engagés contre Israël et la présence américaine au Moyen-Orient.

Le mouvement terroriste chiite du Hezbollah est d’ordinaire adepte des déclarations hostiles à l’Arabie saoudite sunnite qui le considère comme une « organisation terroriste ».

Barham Saleh, le 29 mars 2010. (Crédit :. (AP Photo/Hadi Mizban)

Selon le président irakien Barham Saleh, l’Irak a accueilli des discussions entre Ryad et Téhéran « plus d’une fois ». Et d’autres discussions doivent suivre, selon des sources diplomatiques.

M. Nasrallah s’exprimait à l’occasion de la « Journée de Jérusalem », célébrée tous les ans par Téhéran et ses alliés chaque quatrième vendredi du mois de ramadan.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...