Rechercher

Holon: une contamination est bien à l’origine de l’intoxication alimentaire mortelle

Le ministère de la Santé a trouvé des bactéries fécales dans plusieurs échantillons ainsi que de "graves" manquements dans l'entretien et la propreté de l'établissement

L'entrée du centre pour handicapés de Beit Dafna à Holon, le 3 mai 2022. (Crédit : Avshalom Sassoni/ Flash90)
L'entrée du centre pour handicapés de Beit Dafna à Holon, le 3 mai 2022. (Crédit : Avshalom Sassoni/ Flash90)

Le ministère de la Santé a confirmé dimanche qu’une contamination dans un centre pour personnes handicapées à Holon était à l’origine du décès de trois de ses résidents la semaine dernière, suite à une intoxication alimentaire.

Quelques résidents avaient commencé à se sentir mal dans la nuit de samedi à dimanche dernier, certains souffrant de diarrhée.

L’une d’entre elles, qui souffrait par ailleurs d’une autre maladie, a perdu connaissance lors d’un examen médical par le personnel de l’établissement. Les secours dépêchés d’urgence sur les lieux ont tenté de la réanimer, sans succès, et son décès a été prononcé dimanche.

Trois autres résidents ont été transportés d’urgence à l’hôpital Wolfson à Holon, dont deux, qui souffraient également de problèmes de santé sous-jacents, sont décédés lundi matin. Le troisième résident est actuellement hospitalisé dans un état critique.

Selon Ynet, 33 résidents auraient été affectés par l’incident, souffrant de diarrhées et de vomissements. La plupart présentaient des symptômes bénins

Dans un rapport publié dimanche, après l’envoi d’une équipe spéciale au centre de Beit Dafna la semaine dernière, le ministère a relevé « plusieurs manquements graves » concernant les conditions d’entretien de l’établissement, le niveau général de propreté et la façon dont la nourriture était conservée dans la cuisine.

Selon le ministère, les aliments n’étaient pas rigoureusement séparés au cours des différents processus de cuisson, il n’y avait pas de méthode de travail appropriée pour la manipulation des aliments et le niveau de propreté de la vaisselle était insuffisant.

« Compte tenu de ces éléments et de la gravité de la maladie, la cuisine sera fermée immédiatement », a indiqué le rapport, qui a été transmis au ministère des Affaires sociales et à la police.

Le ministère a déclaré que l’intoxication alimentaire mortelle était due à un mauvais traitement de la viande dans la cuisine. Les échantillons de nourriture prélevés dans le centre ont montré qu’ils étaient infectés par la bactérie Clostridium perfringens, que l’on trouve habituellement dans les excréments humains.

La bactérie a également été trouvée dans les échantillons de selles de sept patients qui ont été hospitalisés à la suite de l’intoxication massive.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...