Hommage aux victimes de Meron, le Maroc et Biden envoient leurs condoléances
Rechercher

Hommage aux victimes de Meron, le Maroc et Biden envoient leurs condoléances

Le président américain Joe Biden et de nombreux autres dirigeants - dont Mahmoud Abbas et des responsables du Maroc et du Bahreïn – ont exprimé leurs condoléances

Les murs de la Vieille Ville de Jérusalem illuminés par le drapeau israélien et des bougies à la mémoire des 45 victimes tuées dans la bousculade au mont Meron lors des célébrations de Lag B’Omer, le 1er mai 2021. (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)
Les murs de la Vieille Ville de Jérusalem illuminés par le drapeau israélien et des bougies à la mémoire des 45 victimes tuées dans la bousculade au mont Meron lors des célébrations de Lag B’Omer, le 1er mai 2021. (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)

Les murs de la Vieille Ville de Jérusalem se sont illuminés hier soir, en hommage aux 45 personnes tuées jeudi soir dans le mouvement de foule lors des célébrations de Lag B’Omer au mont Meron.

Le drapeau israélien, un grand nombre de bougies et le blason de la ville ont illuminé les murs.

Les mots « Jérusalem partage le chagrin des familles qui ont perdu leurs proches » ont également été projetés.

À Tel Aviv également, le bâtiment de la municipalité s’est illuminé hier soir du drapeau israélien.

Vendredi, le président américain Joe Biden a appelé le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu pour lui exprimer ses condoléances. « Les États-Unis sont aux côtés du peuple d’Israël et des communautés juives du monde entier pour pleurer la terrible tragédie du mont Meron », a déclaré Biden, selon un communiqué de la Maison Blanche. Selon le texte, Biden a ordonné à ce qu’une assistance américaine soit apportée à Israël – notamment par l’ambassade – suite au drame. Antony Blinken, secrétaire d’État américain, Jake Sullivan, conseiller national à la sécurité intérieure américaine, Kamela Harris, vice-présidente, Jonathan Shrier, chargé d’affaires de l’ambassade des États-Unis à Jérusalem, ont également réagi.

Hier, le bureau de liaison du Maroc en Israël a publié une déclaration exprimant ses condoléances suite à la tragédie. La mission diplomatique a réouvert il y a quelques mois après l’accord négocié par les États-Unis entre Israël et le Maroc pour rétablir leurs relations diplomatiques.

Mahmoud Abbas, dirigeant de l’Autorité palestinienne, a lui aussi envoyé un message de condoléances à Israël suite au drame.

De nombreux autres dirigeants du monde entier ont également réagi – notamment de l’Union européenne, d’Allemagne, de France, du Royaume-Uni, d’Autriche, d’Ukraine, d’Inde, du Bahreïn, de Jordanie, d’Espagne, de la Finlande, de la Géorgie, de la Grèce, de l’Italie, du Kazakhstan, de la Pologne, de la Serbie, d’Australie, de Suède et du Vatican.

Tout le spectre politique israélien a réagi. Le président Rivlin a allumé vendredi à sa résidence 45 bougies en hommage aux victimes. Netanyahu s’est rendu sur les lieux du drame. Benny Gantz, Amir Ohana, Yair Lapid, Naftali Bennett, Aryeh Deri, Avigdor Liberman, Bezalel Smotrich, Merav Michaeli, Nitzan Horowitz ou encore Ahmad Tibi, Mansour Abbas et Ayman Odeh ont exprimé leur tristesse et leurs condoléances.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...