Ilan Yeshua retourne témoigner pour le deuxième jour du procès de Netanyahu
Rechercher

Ilan Yeshua retourne témoigner pour le deuxième jour du procès de Netanyahu

L'ancien directeur de Walla News a indiqué avoir reçu des menaces après le premier jour de procès, lundi

Un fonctionnaire de la Cour se prépare pour le deuxième jour de la phase préliminaire du procès pour corruption du Premier ministre Benjamin Netanyahu devant le tribunal de district de Jérusalem, le 6 avril 2021. (Crédit : Yonatan Sindel / FLASH90)
Un fonctionnaire de la Cour se prépare pour le deuxième jour de la phase préliminaire du procès pour corruption du Premier ministre Benjamin Netanyahu devant le tribunal de district de Jérusalem, le 6 avril 2021. (Crédit : Yonatan Sindel / FLASH90)

Un témoin clé de l’accusation dans une affaire de corruption impliquant le Premier ministre Benjamin Netanyahu a poursuivi sa déposition mardi matin, une journée après le début de la phase d’examen des preuves du procès à Jérusalem.

Alors que la séance s’ouvrait, la procureure Yehudit Tirosh a déclaré au tribunal qu’à la suite de son témoignage de la veille, Ilan Yeshua, l’ancien directeur du site d’information Walla, avait reçu des « messages désagréables » qu’il jugeait problématiques.

La juge président la séance, Rivka Friedman-Feldman, a répondu : « Lorsqu’un témoin dit qu’il a reçu des messages désagréables, cela peut influencer son comportement ».

Yeshua avait témoigné lundi devant le tribunal de district de Jérusalem, dans ce qui est le premier témoignage du procès de Netanyahu pour des accusations de corruption.

Yeshua a raconté dans le détail comment ses supérieurs et des proches de Netanyahu lui ont demandé d’adopter une approche partiale sur le site, le deuxième plus fréquenté d’Israël, en l’orientant vers une couverture médiatique positive pour le Premier ministre et critique de ses rivaux – et a déclaré qu’il pensait que ces instructions faisaient partie d’un accord de contrepartie entre Netanyahu et les propriétaires du site.

Cette contrepartie présumée se trouve au cœur du plus grave des trois dossiers à charge contre Netanyahu, l’affaire 4000, dans laquelle il est accusé de corruption, de fraude et d’abus de confiance. Netanyahu a plaidé non coupable pour tous les chefs d’accusation.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, au tribunal de district de Jérusalem lors d’une audience dans son procès pour corruption, le 5 avril 2021. (Crédit : Oren Ben Hakoon / Pool)

Yeshua a été le premier et jusqu’à présent le seul témoin à comparaître, bien que des centaines d’autres soient attendus pour témoigner dans les mois et sans doute les années à venir.

Il n’a pas terminé son témoignage lundi et l’a poursuivi mardi. Netanyahu n’a assisté à aucune des deux séances, bien qu’il ait été présent pour une première partie de la procédure lundi. La procédure de mardi devrait voir l’accusation présenter à Yeshua des indices afin de rafraîchir sa mémoire et d’entraîner de nouveaux témoignages ayant trait à des événements spécifiques, a rapporté la Douzième chaîne.

Après le témoignage de Yeshua, une discussion aura lieu concernant les mandats de perquisition utilisés par la police pour recueillir des preuves dans l’affaire. Certaines des preuves ont été recueillies dans le cadre d’un mandat de perquisition pour une affaire connexe, qui, selon la défense, est irrecevable devant le tribunal, a déclaré la chaîne.

Le procès devrait se poursuivre de 9 h à 15 h 30 tous les lundis, mardis et mercredis pendant au moins plusieurs semaines à venir.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...